Actualités santé

Surconsommation de l'ibuprofène : attention danger

Publié par le

Dans l’inconscient collectif, l’ibuprofène, médicament accessible sans ordonnance sous les noms Advil ou Nurofen, est inoffensif. Pourtant en surconsommation, il peut provoquer des troubles cardiaques. Explications.

Trop d’ibuprofène provoque des infarctus

L’ibuprofène vient d’être évalué par rapport à ses risques de santé par le Comité pour l'évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC) de l'agence européenne du médicament.

Cette nouvelle évaluation des risques porte sur sa surconsommation. En effet, comme pour de nombreux médicament, une surconsommation est souvent néfaste pour la santé, mais dans le cas de l’ibuprofène, c’est les risques d’infarctus et d'accident vasculaire cérébral (AVC) qui sont mis en cause.

Selon le Comité, il ne faut pas dépasser une consommation de 2,4 grammes par jour, soit 6 comprimés de 400 mg de la molécule. En cas de dépassement, le patient risque de connaitre des troubles cardiovasculaires.

Objectif : changer les conseils d’utilisation

Cette mise en garde s’adresse davantage aux professionnels de santé qu’aux patients directement. L’objectif consiste surtout à modifier les conseils d’utilisation de l’ibuprofène, tout en faisant prendre conscience aux médecins du risque cardiovasculaire liée à une surconsommation. Elle ne concerne que les prises orales ou injectées et non les gels ou spray appliqués sur la peau.

Pas de panique toutefois, les bénéfices de ce médicament restent supérieurs aux risques nommés ci-dessus. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES