Actualités santé

Santé : les Français vont bien, merci !

Publié par le , Mis à jour le 29/11/2011 à 16:07
C’est en tout cas ce que révèle un rapport de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Dress). L’espérance de vie augmente, la mortalité prématurée recule, répondant ainsi aux objectifs d’une loi de santé publique datant de 2004. Objectifs : réduire la mortalité et éliminer les disparités de santé régionales. Le bilan est positif, cependant, il reste des efforts à faire.

Les Français vivent plus vieux et meurent moins prématurément


Question espérance de vie, les Français occupent la première place du podium européen. En France, l’espérance de vie des femmes s’élève à 84,4 ans et celle des hommes s’établit à 78,1 ans.

Le rapport de la Dress s’intéresse également au taux de mort prématurée (avant l’âge de 65 ans). De ce côté-là aussi on observe une nette amélioration. 15% de morts prématurées en moins entre 2000 et 2008.

Des efforts à fournir du côté de la mortalité évitable


La mortalité évitable, c’est l’ensemble des facteurs mortels engendrés par les comportements à risque : une consommation excessive d’alcool, de tabac ou encore les accidents de la route favorisés par un comportement dangereux. La France est de ce point de vue encore une fois la première en Europe. Et ça, c’est moins bien !

La consommation d’alcool des Français reste supérieure aux objectifs de santé publique même si elle s’inscrit à la baisse. Avec 12,4 litres d’alcool pur par an, les Français consomment trop. Ce sont les hommes qui tirent le résultat vers le bas avec leurs quatre verres quotidiens en moyenne. Les femmes sont déjà passées sous le seuil avec en moyenne deux verres par jour.

En termes de consommation de tabac, les résultats ne sont pas fameux. La baisse globale du taux de fumeurs quotidiens est quasiment nulle, que ce soit chez les hommes ou les femmes. La hausse du tabac n’a pas réellement eu l’effet escompté, sauf peut-être chez les jeunes.

L’avis de Mutuelle-land : l’avenir de la santé des Français risque d’être fortement mis à mal avec l’augmentation continue du coût de la santé (dépassements d’honoraires, augmentation des mutuelles par exemple) et le désengagement de la Sécurité Sociale.
Bilan à refaire d’ici quelques années…

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES