Actualités santé

Santé : Servier pour la première fois devant la justice dans l'affaire Mediator

Publié par le , Mis à jour le 22/09/2011 à 17:01
Après des mois et des mois de procédures, Jacques Servier le patron des laboratoires du même nom, distributeur du Mediator vient d’être mis en examen pour la première fois pour tromperie et escroquerie. 5 sociétés du groupe ont également été inculpées pour les mêmes raisons.

Le groupe pharmaceutique et 5 sociétés mises en examen


Jacques Servier et 5 sociétés du groupe pharmaceutique (Laboratoires Servier, laboratoires Servier Industries, Oril Industrie, Biopharma et SAS Servier) ont donc été mis en examen par les juges d’instruction de Paris. 

Placé sous contrôle judiciaire, Servier reste libre grâce à une caution de 4 millions d’euros déjà versée.
Cette mise en examen semble arranger le groupe pharmaceutique qui dit pouvoir enfin se défendre dans un cadre strictement juridique.

Des cautions exceptionnellement importantes


« A ma connaissance, c'est l'un des montants les plus élevés de caution demandée en France », explique l’avocat d’une des victimes, Me Dominique Inchauspé.
 
En effet, la justice réclame à Servier une caution de 4 millions d’euros ainsi que des garanties s’élevant à 6 millions d’euros à verser avant le 15 décembre prochain, tandis que les 5 entreprises liées au groupe pharmaceutiques devront elles verser un total de 65 millions d’euros.

Des sommes élevées mais qui semblent une goutte d’eau par rapport aux exigences d’indemnisation de la Sécurité Sociale et des mutuelles. (Lire La Mutualité française réclame 100 millions d'euros à Servier et La Sécu réclame un dédommagement à Servier).

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES