Actualités santé

Santé : « Sexe et addiction sur ordonnance », le livre qui dénonce

Publié par le , Mis à jour le 11/10/2011 à 14:35
Requip, Mediator, les scandales sanitaires fusent et les livres-témoignages s’éditent. Après les révélations d’Irène Frachon dans son livre sur le Mediator, c’est au tour de l’avocat du procès de Didier Jambart, Antoine Béguin, de dénoncer les failles du système de santé français à travers un ouvrage marquant.

« Sexe et addiction sur ordonnance » : dénoncer les failles du système


Six mois après la victoire de Didier Jambart, patient atteint de Parkinson, contre les laboratoires GFK, l’avocat de la victime publie un livre sur l’affaire.

Souvenez-vous, Didier Jambart, sous Requip pour lutter contre Parkinson, avait été victime du traitement qui l’avait rendu accroc aux jeux d’argent et au sexe. Relisez  Mutuelle santé : quand les médicaments ont des effets secondaires... 

Au delà du traitement lui-même, c’est le manque d’information de la part des professionnels de santé que dénonce l’auteur. Tous sont visés : laboratoires, Afssaps pour leur manque d’information et de contrôle. L’auteur n’oublie pas non plus de montrer du doigt le silence des associations de malades de Parkinson.

Plus d’un médicament, plus d’une victime


Didier Jambart n’est pas vraiment un cas isolé. Et le Réquip, pas vraiment le seul traitement concerné.
Dans son livre, l’avocat évoque les dizaines de traitements semblables au Requip et les nombreux cas dramatiques qui ont détruit des familles et des vies.

Le livre est disponible au prix de 16 euros, « l’intégralité des droits d’auteur est reversée à une association caritative » précise l’auteur sur son blog.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES