Actualités santé

Le conseil d'analyse économique épingle la Secu - Mutuelle-land.com

Publié par le

A l’issue d’une étude menée par le Conseil d’analyse économique concernant le système d’assurance maladie en France, cette entité préconise une réforme en profondeur de la sécurité sociale. Une recommandation qui soulève des remous au niveau des médecins libéraux et de la fédération française des sociétés mutuelles.

La couverture à 100% vivement critiquée

A la Suite de la préconisation d’une prise en charge intégrale de la part de la Sécurité Sociale, la fédération national de la Mutualité Française (FNMF) soulignent que cette recommandation ne fera qu’accentuer les déséquilibres du système de santé actuel.

En effet, la France enregistre déjà un taux d’hospitalisation élevé par rapport à ses homologues européens. Permettre une prise en charge intégrale revient, selon la fédération, à aggraver encore plus le déficit de l’Assurance Maladie sans pour autant véritablement régler le problème de l’accès aux soins.

Quid de la mise en concurrence des complémentaires santé ?

Cette autre recommandation du conseil d’analyse économique ne serait pas pertinente, si l’on en croit la fédération. Le parcours de soins des patients n’en sera pas pour autant défini. De même pour les offres proposées par les complémentaires.

Ils préconisent, dans ce cadre, un contrat solidaire et responsable qui tendrait vers une meilleure organisation du marché des complémentaires.

Les médecins libéraux contre l’étatisation de la médecine de ville

L’autre recommandation de la CAE selon laquelle la tarification des médecins libéraux doit faire l’objet d’une meilleure régularisation a soulevé une tôlée auprès des principaux concernés. Pour eux, la CAE cherche à aboutir à une étatisation des soins de ville. Situation que la Confédération des syndicats médicaux français conteste vivement. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES