Actualités santé

Sécurité sociale : escroquée de 500 000 euros

Publié par le

Lorsque l’on doit se rendre dans l’urgence à l’hôpital ou chez un médecin, il faut utiliser un moyen de transport médicale, que ce soit un taxi ou une ambulance. Ces frais de transport médical seront à la charge de la Sécu. Il faut toutefois être vigilant lors du choix de véhicule en question. Certains sont en effet en situation d’illégalité, ce qui peut compromettre le remboursement de la Sécu.

Une arnaque de taille

La Sécu a une nouvelle fois été arnaquée par un faux ambulancier. Cet homme, la cinquantaine a en effet transporté des malades sans en avoir eu l’autorisation et a demandé à être remboursé par l’assurance maladie sur chaque malade qu’il transportait. Pour une entreprise assez modeste, il vivait comme un pacha. La Sécu a décidé de porter l’affaire en justice car le préjudice s’élèverait à plus de 500 000 €. L’affaire reste donc à suivre puisque l’ambulancier sera mis en examen au parquet de Melun très prochainement.

La Sécu et le remboursement des transports

La Sécurité sociale rembourse les frais de transports médicaux à hauteur de 65 %. Cependant, ce remboursement peut varier selon la situation, selon le kilométrage effectué en un mois ou en un jour pour recevoir les mêmes soins. Dans certains cas, l’assurance maladie rembourse même 100 % des frais de transport que cela soit effectué par un taxi, un VSL ou une ambulance. Une franchise médicale reste toutefois à payer sauf pour les femmes enceintes, les mineurs, les invalides et victimes de guerre, les bénéficiaires de la CMU-C ou de la CMU. Il faut toutefois que les véhicules de transport soient conventionnés pour garantir un remboursement satisfaisant.

Certaines mutuelles proposent également de combler le vide coté remboursement. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES