Actualités santé

SIDA : premier bilan de l'auto-test

Publié par le

A l’occasion de la journée contre le SIDA, qui s’est déroulée le 1er décembre dernier, l’heure est au premier bilan pour l’auto-test du SIDA, lancé en France depuis septembre. Il s’agit d’un auto-test de dépistage du SIDA, dont la particularité est d’apporter un résultat rapide sur l’état de santé du patient qui l’utilise.

Des auto-tests qui ciblent les porteurs du VIH qui s’ignorent

150 000 personnes vivent avec le VIH en France, dont 30 000 sans le savoir. 6 600 nouveaux cas ont été recensés en 2014. Les 30 000 personnes infectées sans le savoir sont le cœur de cible des nouveaux auto-tests de dépistage du SIDA.

Une étude de Illicopharma.com, 36 % des acheteurs d’auto-tests seraient les premiers dépistages, et 28 % ont déclaré qu’ils ne seraient pas allés dans un centre de dépistage.

Test du SIDA : un démarrage mitigé

Selon les fabricants, il est encore trop tôt pour sortir des données précises sur les ventes de ces auto-tests rapides. Mais les premiers résultats seraient mitigés, ne faisant pas de l’auto-test une priorité pour le dépistage du VIH.

Les raisons supposées de ce lancement mitigé ? Le tarif des auto-tests, entre 27 et 30 euros, considéré comme un véritable frein pour certaines populations, comme les jeunes par exemple. Selon les fabricants, le fait de baisser le tarif ou de procéder à un remboursement total ou partiel de ces petits dispositifs. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES