Sodas light : santé publique ou argent facile ?

Un site de la société
Mon espace personnel :
surAssurland
Actualité de la santé à la une
Toutes les actualités de la santé
Actualités santé  /  Sodas light : santé publique ou argent facile ?

Sodas light : santé publique ou argent facile ?

les édulcorants taxés ?

Alors que le gouvernement nous annonçait à la fin de l’été une nouvelle taxe sur les boissons à sucres ajoutés dans le but de lutter contre l’obésité et de récolter 120 millions d’euros ; il semblerait qu’il se lâche à nouveau sur les taxes, proposant l’extension aux boissons à base d’édulcorants.


De la santé publique aux impôts indirects et « transparents »


Au début, l’idée du gouvernement était « gentillette » : taxer les boissons à sucres ajoutés pour lutter contre l’obésité de Français. Et au passage récolter quelque 120 millions d’euros, participant ainsi à l’actuelle politique de rigueur. Soit.

Mais il semble que les députés se lâchent quelque peu sur les taxes. Une de plus, une de moins, qui verra la différence ? Les Français peut-être, car ce sont eux que le gouvernement sollicite une nouvelle fois.

Et pourquoi ne pas étendre la taxe sur les boissons sucrées aux boissons à base d’édulcorant ? Il faut dire que cela rapporterait gros : 250 millions d’euros, soit plus du double.

Oui mais alors, on oublie l’argument de santé publique et on parle purement et franchement « impôts » ?

Bertrand s’oppose à cette extension de taxe


Cependant, certains semblent ne pas perdre de vue l’objectif premier : l’argument de santé publique. 

Xavier Bertrand, ministre de la santé tout comme le ministre du Budget, Valérie Pécresse, se sont ainsi opposés à l’extension de la taxe sur les sucres ajoutés aux boissons à base d’édulcorants. 

Le premier ne manque pas de rappeler qu’en termes de santé, il existe « une différence entre consommer des boissons light et des boissons avec sucre ajouté. Pour l'obésité ce n'est pas la même chose ». Il rappelle par ailleurs que d’autres arguments relatifs aux dangers de ce type de boisson ne sont toujours pas vérifiés. Par conséquent, elles ne doivent pas faire l’objet d’une taxe.

L’avis de Mutuelle-land : taxes sur les boissons sucrées ou non, taxe sur les cigarettes ou encore taxe sur les mutuelles, dans sa course à la rigueur, le gouvernement semble oublier que les Français ne vont pas pouvoir tout assumer. D’autres pistes de financements peut-être ?

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à cliquer !
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
1 réaction


le gouvernement a peur pour son triple AAA et je le comprends ! Toutes ces taxes sont injustes !!(mutuelle, boissons, etc). Même s'il est vrai que boire de l'aspartame n'est pas sans danger.
Vous souhaitez recevoir en direct les dernières actualités de la santé et des mutuelles ?
Recommandez ce site :
Dossiers mutuelles
Définition d'une mutuelle
La mutuelle santé prend en charge tout ou partie de vos dépenses santé non couvertes par votre régime obligatoire.
Pourquoi souscrire une mutuelle ?
La Sécurité Sociale ne prenant pas toutes les dépenses à sa charge, une mutuelle santé comblera alors la différence.
Résiliation suite à une augmentation de votre prime
Suite à une augmentation de votre prime, vous désirez résilier votre contrat de mutuelle santé. La résiliation en cas d'augmentation du montant de la prime doit être prévue dans le contrat.
Les avis les plus récents publiés sur opinion-assurances.fr
NOTE
1

5
Ecrit par Cmiko44 :
Deux ans et demi et toujours pas de remboursement complet de ce qu'ils nous doivent.Cette(...) Lire la suite >
NOTE
2

5
Ecrit par Eric13 :
Service client tout simplement HONTEUX. Et croyez moi, cela peut vite avoir des répercussions(...) Lire la suite >