Actualités santé

Tabac : quand la France traite le Luxembourg de « dealer »

Publié par le , Mis à jour le 24/11/2011 à 17:11
1 réaction Note
A l’occasion du premier congrès européen de tabacologie qui rassemblait des scientifiques de France, de Suisse, de Belgique et du Luxembourg, un pneumologue français, le docteur Martinet, n’a pas hésité à traiter ce dernier pays de « dealer ». Le Luxembourg réagit.

« Le Luxembourg est un dealer »


A la Française. Le docteur Yves Martinet, pneumologue et fervent citoyen luttant contre le tabagisme en France n’y est pas allé avec le dos de la cuillère !

Selon lui, le Luxembourg, pays voisin de la France s’apparente à « un dealer » de tabac. « Je ne vois pas d’autre mot pour qualifier la position de ce pays, qui casse la politique de santé menée en France », rajoute-t-il.

En guise de reproche : le Luxembourg n’est pas assez strict dans sa lutte contre le tabac. Ce produit est bien moins cher qu’en France, juste de l’autre côté de la frontière, et les Français limitrophes n’hésitent pas à se fournir au sein du Grand-Duché de Luxembourg.

« Un fumeur dépense de 150 à 200 euros s’il achète ses cigarettes au bureau de tabac [en France]. On voit aujourd’hui des gens acheter au Luxembourg de gros pots de tabac à rouler. Leur dépense tombe à 20 ou 30 € par mois ! » déplore le docteur Martinet. Une politique qui casse celle menée en France, basée sur l’augmentation du prix du tabac à des fins dissuasives.

D’autre part, le médecin voit d’un mauvais œil la position de l’UE de laisser libre court à la circulation des marchandises à travers les frontières, y compris le tabac.

Luxembourg : accusation, réaction !


Le moins qu’on puisse dire, c’est que le Luxembourg n’entend pas se laisser traiter de « dealer » sans rien faire !

Le ministre de la Santé, Mars Di Bartolomeo, a ainsi affirmé sa position : « Pour ma part, en tant que ministre de la Santé, je le dis et je le répète, j'estime qu'il faudrait relever substantiellement le prix du tabac. Mais ce n'est pas moi qui fixe les accises ».

En réponse à cette attaque verbale, le ministre luxembourgeois de la Santé s’est déjà mis au travail sur un projet de loi visant à durcir la lutte anti-tabac. Il devrait voir le jour début 2012.

Dans un même temps, le gouvernement Belge vient de démentir l'explosion des ventes de tabac stimulées par les consommateurs français et britanniques. 

Le conseil de Mutuelle-land : en France, pour vous aider à arrêter de fumer, il existe des aides au sevrage tabagique. Une mutuelle santé peut parfois prendre en charge ce type de prestation. Renseignez-vous auprès de votre conseiller. Pour plus d’info : Le sevrage tabagique : comment ça marche ? 
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
vous auriez pu donner des adresses ou justement nous puissions nous procurer ce fameux tabac a ce prix (tant a fumer,les economies sont toutes bonnes a faire).

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES