Actualités santé

Santé : une erreur médicales à cause d'un tatouage ?

Publié par le

Une Américaine trentenaire a subi une opération chirurgicale à tort, à cause de ses tatouages. Voilà pourquoi il vaut mieux prévenir son médecin lorsqu’on est tatoué !

Erreur médicale à cause d’un tatouage

Une Américaine s’est fait opérer pour le retrait de plusieurs dizaines de ganglions lymphatiques, présumés cancéreux, après être passé dans une sorte de scanner capable de détecter des anomalies dans le corps de patients.

A l’issu de cet examen, l’appareil a révélé 2 zones de 2 centimètres chacune au niveau du bas-ventre. Ces deux zones ont été interprétées comme étant des cellules cancéreuses qu’il fallait ôter.

La patiente s’est donc fait retirer 40 ganglions lymphatiques, dans lesquelles les défenses immunitaires se développent. Les médecins se sont alors aperçus que ce n’était pas des cellulles cancéreuses mais de l’encre de tatouage.

L’encre de tatouage, en profondeur ?

La revue scientifique Obstetrics & Gynecology a fait remarquer que l’encre des tatouages permanents peut rejoindre par les vaisseaux lymphatiques les ganglions, et ce même après l’effacement du tatouage au laser.

Il est donc conseillé de prévenir son médecin de l’existence de tatouages avant même le début d’un traitement.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES