Taxe « Red Bull » : finalement adoptée par les députés

Un site de la société
Mon espace personnel :
surAssurland
Actualité de la santé à la une
Toutes les actualités de la santé
Actualités santé  /  Taxe « Red Bull » : finalement adoptée par les députés

Taxe « Red Bull » : finalement adoptée par les députés

Red Bull est taxé

C’est pendant la journée du 24 octobre que les députés ont voté la taxation à appliquer sur les boissons énergisantes. Une taxe qui n’est pas sans rappeler la taxe sur les sodas. Quelques explications sur ce sujet.

Une taxation qui n’a pas toujours été appréciée

Envers et contre la décision adoptée par le Conseil Constitutionnel en 2012, les  députés ont décidé d’adopter la taxe « Red Bull » dans le cadre du projet du budget de la Sécu pour 2014. Bien que cette taxe sur les boissons énergisantes n’ait pas reçue la bénédiction de la droite, les élus de gauche ont réussi à la faire valoir. Avec cette taxe née après l’initiative de Gérard Bapt, député de Toulouse, l’Etat va recevoir près de 60 millions d’euros de recettes annuelles. Effectivement, la taxe « Red Bull » ponctionnera à hauteur de 1 euro/litre les boissons énergisantes. Selon le député Bapt, cette décision n’est pas une mesure fiscale mais une mesure préventive pour la santé publique puisque ces boissons sont connues plutôt pour leurs effets indésirables « neuropsychiques » et «cardiovasculaires» que pour leurs goûts.

Pourquoi se méfier des boissons énergisantes ?

Outre les effets indésirables déjà cités ci-dessus, les boissons énergisantes sont également connues pour leur taux en sucre élevé. Le risque de diabète n’est donc pas à écarter avec de telle boisson. Pour ce qui est de la prise en charge des maladies liées à la surconsommation de ces boissons énergisantes, à noter que la Sécu rembourse à 100 % certaines maladies – incluses dans la liste des ALD 30 – comme le diabète ou certaines maladies cardiovasculaires. Par prudence, un consommateur qui n’arrive pas à maitriser son envie pour les boissons énergisantes a intérêt  à adhérer à une bonne mutuelle pour assurer l’avenir. En effet, il est à noter que certaines maladies cardiovasculaires comme l’hypertension artérielle sévère n’est prise que partiellement par la Sécu. Sans une bonne mutuelle, le patient risque de voir son portefeuille s’amincir et d’ailleurs pourquoi se priver d’une telle assistance financière lorsqu’on sait que certaines mutuelles santé iront jusqu’à rembourser les services en supplément comme l’aide à domicile.

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à cliquer !
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

Vous souhaitez recevoir en direct les dernières actualités de la santé et des mutuelles ?
Recommandez ce site :
Dossiers mutuelles
Définition d'une mutuelle
La mutuelle santé prend en charge tout ou partie de vos dépenses santé non couvertes par votre régime obligatoire.
Pourquoi souscrire une mutuelle ?
La Sécurité Sociale ne prenant pas toutes les dépenses à sa charge, une mutuelle santé comblera alors la différence.
Résiliation suite à une augmentation de votre prime
Suite à une augmentation de votre prime, vous désirez résilier votre contrat de mutuelle santé. La résiliation en cas d'augmentation du montant de la prime doit être prévue dans le contrat.
Les avis les plus récents publiés sur opinion-assurances.fr
NOTE
1

5
Ecrit par Cmiko44 :
Deux ans et demi et toujours pas de remboursement complet de ce qu'ils nous doivent.Cette(...) Lire la suite >
NOTE
2

5
Ecrit par Eric13 :
Service client tout simplement HONTEUX. Et croyez moi, cela peut vite avoir des répercussions(...) Lire la suite >