UFC Que Choisir contre le « passage en force » du secteur optionnel

Un site de la société
Mon espace personnel :
surAssurland
Actualité de la santé à la une
Toutes les actualités de la santé
Actualités santé  /  UFC Que Choisir contre le « passage en force » du secteur optionnel

UFC Que Choisir contre le « passage en force » du secteur optionnel

UFC contre le secteur optionnel du gouvernement

Alors que le secteur optionnel, dire aujourd’hui « l’option de coordination » vient d’entrer en vigueur par la publication des textes réglementaires, l’association de consommateurs UFC Que Choisir s’élève contre le « passage en force gouvernemental » pour ce dispositif « inefficace et contre-productif ». Explications. 


Un dispositif mal reçu sauf par le gouvernement


Après des mois de négociations mouvementées entre l’Assurance Maladie, les syndicats de médecins et les mutuelles et finalement un échec de ces négociations, le gouvernement a exécuté ses menaces en créant sa propre version du secteur optionnel. 

N’hésitez pas à consultez notre article Ce n'est pas gagné pour le secteur optionnel ! 

Malgré le refus de créer un secteur optionnel qui ne limiterait finalement pas les dépassements d’honoraires, le gouvernement a publié les textes le jeudi 22 mars.

Pourquoi le secteur optionnel est-il jugé inefficace ?


L’idée originelle du secteur optionnel était de limiter les dépassements d’honoraires des spécialistes installés alors en secteur 2. Or, le secteur 2 continuera son fonctionnement actuel, parallèlement au nouveau secteur intermédiaire.

Dans ce dernier, les médecins seront libres de définir leurs honoraires sans toutefois dépasser 50 % du tarif de convention de la Sécurité Sociale. D’autre part, 30 % de leurs actes devront être réalisés au tarif conventionné (sans dépassement).

L’association consumériste doute fortement de son pouvoir de régularisation :

   • Les médecins qui pratiquent des dépassements d’honoraires élevés n’ont aucun intérêt à choisir le secteur intermédiaire, pour être limité. 
   • Les médecins qui pratiquent des honoraires déjà limités pourraient être tentés de les plafonner dans le cadre du secteur optionnel
   • Les assurés seront par conséquent touchés de plein fouet : les mutuelles santé et assurances devront régler les dépassements et répercuteront cette charge supplémentaire sur les cotisations.

L’association s’adresse donc aux candidats à la présidentielle afin de relancer les discussions avec les mêmes acteurs des négociations. 

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à cliquer !
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

Vous souhaitez recevoir en direct les dernières actualités de la santé et des mutuelles ?
Recommandez ce site :
Dossiers mutuelles
Définition d'une mutuelle
La mutuelle santé prend en charge tout ou partie de vos dépenses santé non couvertes par votre régime obligatoire.
Pourquoi souscrire une mutuelle ?
La Sécurité Sociale ne prenant pas toutes les dépenses à sa charge, une mutuelle santé comblera alors la différence.
Résiliation suite à une augmentation de votre prime
Suite à une augmentation de votre prime, vous désirez résilier votre contrat de mutuelle santé. La résiliation en cas d'augmentation du montant de la prime doit être prévue dans le contrat.
Les avis les plus récents publiés sur opinion-assurances.fr
NOTE
1

5
Ecrit par GERALD :
Service client, minable, pitoyable, personne ne décroche au téléphone , personne(...) Lire la suite >
NOTE
1

5
Ecrit par Clément :
A EVITER de toute urgence, Santiane vous promet de belle chose mais si vous devez(...) Lire la suite >