Actualités santé

Un guide dénonce des médicaments inutiles voire dangereux

Publié par le

Selon un livre qui répertorie 4 000 médicaments sur le marché français, la moitié d’entre eux serait inutile, d’autres potentiellement dangereux. Un pavé dans la marre qui a provoqué la réaction de l’industrie pharmaceutique et de certains politiques.

Guide des 4 000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux

Philippe Even, directeur de l'Institut Necker et Bernard Debré, député UMP ont co-signé le guide des 4 000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux dans lequel ils font état d’une partie des médicaments vendus sur le marché français.

Selon le livre « d’information, pas d’opinion », la moitié de ces traitements serait inutile, 20 % difficilement tolérés, et plus grave, 5 % pourraient être dangereux. Pire, 75 % d’entre eux sont pris en charge par la Sécurité Sociale.

Faudrait-il comprendre que – dans l’hypothèse vérifiée du livre – la Sécurité Sociale pourrait faire l’impasse sur le remboursement de ces traitements inutiles et dangereux ? Une belle source d’économie à l’heure où l’organisme recherche de tous côtés à remplir ses comptes.

Une attaque contre l’industrie pharmaceutique ?

C’est en tout cas ainsi que l’industrie concernée le perçoit. Pour les entreprises du médicament (Leem), les deux professeurs et auteurs du livre profitent de la période de défiance envers les médicaments qui touche la France après l’affaire Mediator pour faire passer des théories recyclées.

Pour le Leem qui met en garde les malades, ce guide risque d’inquiéter les patients et les conséquences pourraient être mauvaises en cas d’arrêt brutal d’un traitement.

Le conseil de Mutuelle-land : en cas de doute sur l’un de vos médicaments, ne prenez pas la décision de stopper un traitement. Adressez-vous à votre médecin.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES