Actualités santé

Grippe : la vaccination en question

Publié par le

Le rôle de la vaccination antigrippale n’est pas bien compris par les Français d’où les fausses interprétations. La campagne de communication intitulée « La grippe ce n'est pas rien » est donc lancée.

Les fausses conceptions sur le vaccin

La moitié des Français pensent que le vaccin peut être la cause de la grippe. Un Français sur trois pense également que l’on peut soigner aisément la grippe avec des antibiotiques. Un Français sur cinq trouve qu’il est plus risqué de se faire vacciner que d'avoir la grippe. Bref, les sondages montrent que la population française, dans sa majorité ne fait plus confiance aux vaccins contre la grippe. Malgré les efforts entrepris depuis quelques années, le pourcentage de ceux qui se sont fait vacciner ne fait que diminuer. Il passe de 60,2 % en 2009 - juste avant la campagne de vaccination controversée contre la pandémie H1N1 - à 50,1 % en 2012. On peut observer cette  tendance à la baisse plus précisément chez les 65-69 ans : 38,8 % de vaccinés en 2012 et 55,3 % en 2009.

Se tourner vers la mutuelle santé pour le remboursement

Tout le monde devrait prendre au sérieux la grippe saisonnière. Il faut 15 jours pour que l’on soit immunisé contre la grippe. Le vaccin est gratuit via l’assurance maladie pour les personnes de 65 ans et plus ou pour les personnes atteintes de certaines maladies chroniques. Même si on n’est pas une personne à risque, mais l’on souhaite se faire vacciner contre la grippe saisonnière, la mutuelle santé prend entièrement en charge le remboursement de son vaccin, selon les modalités de son contrat.

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES