Actualités santé

Vaccination gratuite : y avez-vous le droit ?

Publié par le , Mis à jour le 02/02/2017 à 16:55

Pouvez-vous être vacciné gratuitement ?

Chaque année, l’Assurance Maladie propose à une certaine partie de la population française de se faire vacciner contre la gripper gratuitement. Bien sûr, tous les Français n’y ont pas le droit. Découvrez qui sont ceux qui bénéficient de cet avantage.

Qui a le droit à la vaccination gratuite ?

Le Haut Conseil de la santé publique recommande la vaccination contre la grippe saisonnière aux patients les plus fragiles car le virus peut être dangereux sur eux.

Ces personnes sont :

  • les personnes âgées de 65 ans et plus
  • les femmes enceintes
  • les enfants à partir de 6 mois
  • les personnes atteintes de certaines affections de longue durée, maladies chroniques : par exemple, le diabète (type 1 et 2), la mucoviscidose, des insuffisances cardiaques graves, certaines maladies respiratoires chroniques.
  • les personnes souffrant d’obésité dont l’indice de masse corporelle (IMC) est égal ou supérieur à 40kg/m².

D’autres personnes, telles que les personnels soignants, les personnes en contact régulier avec des personnes à risque, les personnes qui séjournent dans un établissement de soins, l’entourage des nourrissons de moins de 6 mois.

Vaccin gratuit mais pas l’acte d’injection

Ces personnes peuvent donc bénéficier de la vaccination gratuite mais l’acte d’injection reste payant. Toutefois, l’acte est remboursé par l’Assurance Maladie au taux habituel. Dans le détail, l’acte est pris en charge à hauteur de 70 % s’il est effectué par un médecin, à hauteur de 60 % par une infirmière. La mutuelle santé remboursera le restant à charge.

Les personnes concernées par la vaccination gratuite reçoivent directement un bon de prise en charge à domicile, valable jusqu’au 31 janvier 2017.

  • Si la personne a déjà été vaccinée gratuitement les années précédentes : retirer le vaccin à la pharmacie à l’aide de son bon de prise en charge sans prescription médicale, l’acte se fait également sans prescription.
  • Pour une première vaccination : demander à son médecin qui décidera s’il existe ou non une contre-indication. Si le médecin est d’accord, il suffit pour le patient de retirer son vaccin en pharmacie et de se rendre chez son médecin ou un(e) infirmier(e).
  • Pour les femmes enceinte, les personnes en surcharge pondérale : ne sont pas automatiquement détectées comme étant des cas à risque par l’Assurance Maladie. Ces personnes doivent donc réclamer le bon auprès de leur médecin si elles souhaitent se faire vacciner.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES