Actualités mutuelle chiens et chats

Animaux : Internet n'est pas vétérinaire ! - Mutuelle-land.com

Publié par le

Une association de vétérinaires britanniques s’alertent contre le réflexe d’autodiagnostic des maîtres d’animaux de compagnie. Comme pour les êtres humains, l’autodiagnostic et l’automédication peuvent se révéler dangereux. Explications.

Internet une source plus fiable que les vétérinaires ?

Selon une enquête de la British veterinary association (BVA), trop de propriétaires d’animaux de compagnie feraient confiance aux informations glanées sur Internet pour soigner seul leurs petits compagnons. Certains clients feraient même plus confiance à Internet qu’à leur vétérinaire.

Conséquences ? Quand les maîtres se rendent compte que la maladie a évoluée, ils se rendent enfin chez le vétérinaire, mais il est parfois trop tard.

L’enquête explique sue les consultations les plus courantes concernent les problèmes dermatologiques et digestifs, mais que ces troubles sont trop souvent pris en charge trop tard.

Les dangers de l’autodiagnostic et de l’automédication

Avec Internet, les propriétaires d’animaux pensent pouvoir analyser le problème de santé de leurs petits compagnons, pourtant certains symptômes sont mal analysés ou restent trop semblables les uns aux autres. L’association précise que certaines analyses médicales méritent des tests que les propriétaires ne peuvent réaliser eux-mêmes.

Pire, l’enquête révèle que certains maîtres soigneraient leurs animaux avec leurs propres médicaments ou avec des traitements achetés sur la Toile pour faire quelques économies. Or, les médicaments (pour animaux ou humains) ne sont pas des produits anodins, mais sont composés d’éléments chimiques et naturels à plus ou moins haute dose. Ils ne peuvent donc être administrés à la légère, que ce soit chez l’animal ou l’Homme.

La question du coût d’un vétérinaire

Si la perspective de la facture salée du vétérinaire peut faire peur, il ne vaut pas la peine de risquer la santé de son animal de compagnie. Déjà, la visite chez le vétérinaire n’est pas quotidienne, et même si la consultation ou la moindre intervention peut chiffrer rapidement, il existe des solutions pour faire des économies.

Comme pour nous les Hommes, les animaux peuvent eux également bénéficier d’une bonne mutuelle chien chat. Celle-ci propose souvent différents niveaux de garanties, de la simple consultation du vétérinaire à l’intervention chirurgicale. Il existe même des assistances en cas de décès de l’animal.

Moyennant quelque euros par an, une mutuelle chien chat permet d’éviter les mauvaises surprises en cas de survenance d’une maladie ou en cas d’accident subi par nos petits compagnons à 4 pattes.

Source : Wamiz

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES