Actualités mutuelle chiens et chats

Les causes de la maladie du diabète sucré chez l'animal

Publié par le

Le diabète sucré est une maladie qui peut également toucher les chiens et les chats. 1 animal sur 500 est concerné par cette pathologie. Mais heureusement, il existe des traitements efficaces qui peuvent être pris en charge par une mutuelle santé animale.

Apprendre à détecter les différents types de diabète sucré

Le diabète sucré se caractérise par un taux de glucose trop élève dans le sang. En effet, lorsque l’animal termine son repas, les aliments sont censés se désagréger lors de la phase de digestion. C’est à ce moment qu’une partie d’entre eux se transforme en glucose pour être transporté par le sang jusqu'aux cellules du corps. Un passage qui se fait en présence d’une hormone du pancréas que l’on appelle l'insuline. Chez un chien ou un chat malade ont détecte une production d’insuline beaucoup plus faible. Néanmoins, il est important de savoir qu’il existe trois types de diabète sucré.

- Le diabète de type I, plus rare, il concerne surtout les jeunes animaux au faible taux d’insuline dans le sang.

- Le diabète de type II, dans ce cas précis, l’animal possède suffisamment d’insuline mais elle n’agit pas de façon assez efficace. Il n’est donc pas considéré comme insulino-dépendant.

- Le diabète de type III, que l’on considère souvent comme une conséquence du deuxième stade. Cette fois-ci ce sont les cellules responsables de la sécrétion de l’insuline qui finissent par en produire en trop grande quantité. Ce type de diabète peut aussi être lié à des maladies ou des inflammations du pancréas.

Les symptômes ressentis par les chiens et chats  

Chez les chiens et les chats, les symptômes du diabète sucré sont visibles. Des urines excessives, épaisses ou collantes, un grand appétit, une grande soif, sont autant choses qui peuvent vous alerter. Mais prenez garde car tous les animaux ne réagissent pas de la même façon, certains peuvent aussi vomir, respirer lentement ou encore manquer d’appétit. Si vous constatez une anomalie, consultez votre vétérinaire. Il est le seul habilité à fournir un diagnostic fiable en procédant à des examens urinaires et sanguins. Par la suite, votre animal devra suivre un traitement adapté à son état de santé qui pourra être remboursé par une assurance santé animale.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES