Actualités mutuelle chiens et chats

En Belgique, un propriétaire atteint du Covid-19 contamine son chat

Publié par le , Mis à jour le 31/03/2020 à 11:10

En Belgique, un chat positif au Covid-19

Pour la première fois, un chat a été testé positif au Covid-19 en Europe. Un animal qui a été contaminé par son propriétaire belge. Les autorités Belges parlent d’un « cas isolé » et rappellent que les animaux de compagnie ne transmettent pas le coronavirus. 

« Un cas isolé » pour les autorités belges

C’est une première en Europe. En Belgique, un chat a été testé positif au Covid-19. D’après les autorités sanitaires, c’est son propriétaire, lui-même porteur du coronavirus, qui lui a transmis la maladie.

Les chercheurs de la faculté de médecine vétérinaire de Liège, à l’origine de cette découverte, estiment qu’il s’agit « d’un cas isolé ». 

A Hong Kong, deux chiens ont été testés positifs au Covid-19. Des animaux placés en quarantaine et qui se portent très bien. Là encore, ce sont les maîtres qui ont été désignés comme les responsables de la transmission du virus. Qu'importe, la psychose s’est emparée de nombreux propriétaires qui pensent désormais que les animaux domestiques peuvent transmettre le coronavirus. Conséquences : les demandes d’euthanasie et les abandons ont augmenté dans certains pays comme la Chine ou l’Australie. 

L’idée d’une transmission des animaux aux hommes a été balayée d’un revers de main par les professionnels de santé : « Ce type de transmission est dans la direction de l’homme à l’animal et de pas l’animal à l’homme » a tenu à préciser Emmanuel André, l’un des portes–paroles des autorités en Belgique. Il en est de même pour l’Agence du médicament (Anses) qui révèle qu’il n’y a « aucune preuve » que les chiens ou les chats puissent transmettre le virus. Même son de cloche de l’OMS. 

La SPA craint une hausse des abandons

Face à des rumeurs qui pullulent sur les réseaux sociaux, la SPA craint une augmentation des abandons en cette période de confinement. L’association qui a dû fermer l’ensemble de ses refuges en « appelle à la responsabilité des propriétaires d’animaux de compagnie à ne pas croire les rumeurs sur le sujet qui pourraient avoir des conséquences catastrophiques en terme d’abandons ». 

Sur son site internet, la SPA rappelle qu’une hausse des abandons signifierait une augmentation des euthanasies : « Si une vague massive d’abandons d’animaux de compagnie intervient, cela entraînera une vague d’euthanasie massive dans les fourrières, comme le prévoit la loi française. Les associations ne seront plus en capacité d’absorber le flux d’abandons venu des fourrières ». 

Rappelons que chaque année, la France se place en tête du classement européen des abandons d’animaux. Selon les chiffres, 100.000 animaux dont 60.000 en été sont laissés sur le bord de la route. Malheureusement, les refuges n’ont pas toujours la capacité nécessaire pour accueillir ces chiens et chats. 

Respecter les règles d’hygiène avec les animaux

Si vous avez des animaux à la maison, il est important de respecter quelques règles d’hygiène. Des gestes simples pour éviter les surprises comme bien se laver les mains après avoir faire des papouilles à votre chien ou chat. 

En cette période de Covid-19, il est très important de se laver les mains régulièrement et de tousser dans votre coude. 

Et n’oubliez pas d’avoir sur vous votre attestation pour promener votre chien. En cas de manquement, vous vous exposez à une amende de 135 euros qui peut grimper à 200 euros en cas de récidive dans les 15 jours. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES