Actualités mutuelle chiens et chats

Les dépenses vétérinaires trop chères pour les Français ?

Publié par le

Les frais vétérinaires restent trop coûteux

Une récente étude Wamiz / Bulle Bleue révèle que les dépenses de santé des animaux de compagnie ne sont pas toujours faciles à assumer financièrement par les Français. La moitié des Français ne serait pas capable d’assumer des dépenses importantes pour la santé de leur chien ou de leur chat.

Les Français, non préparés aux problèmes de santé de leurs animaux

Avec une espérance de vie rallongée pour les chiens (11 ans en moyenne) et pour les chats (entre 15 et 20 ans en moyenne), les animaux n’échappent pourtant pas aux problèmes de santé. Mais leurs maîtres ne sont pas toujours bien préparés financièrement face à ce type de situation.

Ainsi, 41 % de propriétaires d’animaux estiment qu’une seule visite annuelle chez le vétérinaire est suffisante, tandis qu’un tiers vont 2 à 3 fois chez ce spécialiste de la santé des animaux.  

Les visites de contrôles sont les plus courantes, alors que l’animal ne souffre d’aucun maux. Seules 20 % des visites chez le vétérinaire concernent les animaux malades.

Côté équilibre alimentaire, 27 % des maîtres d’animaux préfèrent se fournir chez le vétérinaire.

Les lourds problèmes de santé difficiles à assumer financièrement

Concernant les problèmes de santé plus lourds, nécessitant une intervention chirurgicale ou une hospitalisation, 1 Français sur 2 dit avoir du mal à assumer d’un seul coup ces lourdes dépenses vétérinaires.

La moitié des animaux de personnes interrogées a pourtant déjà subi une opération chirurgicale, 1 animal sur 5 à suivi un traitement long et 15 % es animaux ont été hospitalisé plus d’un jour.

Quelles solutions favorisées pour assumer les frais vétérinaires ?

74 % des personnes interrogées aimeraient avoir la possibilité de payer ces lourds frais vétérinaires en plusieurs fois. Plus de la moitié des français cite cette solution en premier. Un quart des Français dit épargner dans cette perspective. Seulement 16 % des Français ont souscrit une mutuelle chien chat. Mais cette solution d’assurance ne concernerait en fait que 6 % des animaux, les personnes n’y ayant pas souscrit estimant le coût d’une assurance chien chat trop cher. 13 % n’en voit carrément pas l’intérêt.

Mais chez les propriétaires n’ayant pas de mutuelle pour animaux, la raison est l’inéligibilité de leur compagnon en raison de son âge.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES