Actualités mutuelle chiens et chats

Les Français préfèrent passer du temps avec leur animal plutôt que leurs amis

Publié par le , Mis à jour le 07/02/2017 à 15:53

Animaux VS amis ; animaux VS famille

L’expression « le chien est le meilleur ami de l’Homme » prend ici tout son sens. La compagnie d’assurance chien chat AssuroPoil commande une enquête OpinionWay sur « La complicité des Français avec leurs chiens et leurs chats ».  Certains préfèreraient leur compagnie à celle de leurs amis…

Animaux VS amis ; animaux VS famille

Selon cette enquête commandée par l’assureur chien chat AssuroPoil, un peu plus de la moitié des Français (51 %) préfèrerait passer du bon temps avec leur chien ou leur chat plutôt avec des amis.

En revanche, les animaux ne remportent pas la manche contre la famille. En effet, 64 % des personnes interrogées disent passer plus de temps avec elle qu’avec leurs animaux, même si ces derniers sont considérés comme faisant partie intégrante de la famille.

25 % des interrogés disent passer plus de temps avec leur animal qu’avec leur conjoint. D’ailleurs, 40 % pensent que ce serait rédhibitoire si votre futur conjoint n’acceptait pas leur animal de compagnie.

37 %  des sondés saluent leur animal en priorité en rentrant chez eux et 15 % embrassent leur chien ou leur chat avant leurs enfants.

Les animaux, un véritable soutien au quotidien

Les animaux des Français semblent être de bons confidents, puisque la quasi-totalité des personnes interrogées (97 %) avouent parler à leurs animaux du quotidien (temps qu’il fait, petit problèmes, bilan de leur journée, etc.).

Les animaux, chiens ou chats seraient un réel soutien dans la vie de 43 % des personnes interrogées.

Pour les récompenser de ce soutien, les Français dépensent environ 4 milliards d’euros, poussant les dépenses jusqu’à offrir un cadeau pour Noël ou pour l’anniversaire de leurs animaux.

En revanche, la souscription d’une mutuelle chien chat reste encore difficile en France, les maîtres n’assurant pas la santé de leurs petits compagnons à poils, accusant un vrai retard par rapport à nos voisins européens.

Etude réalisée mi-septembre auprès d’un échantillon de 1 048 maîtres de chiens et/ou chats, issu d’un échantillon de 2 221 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES