Actualités mutuelle chiens et chats

Mort d'Elisa Pilarski : son compagnon veut un avocat pour son chien

Publié par le

Une pétition pour sauver Curtis de l'euthanasie

Le compagnon d’Elisa Pilarski, morte par des morsures de chiens tente de sauver son chien de l’euthanasie. L’animal qui était au côté de sa maîtresse lors d’une promenade mortelle est toujours sous réquisition judiciaire. Une cagnotte a été ouverte pour engager un avocat.

Une évaluation comportementale et un risque d’euthanasie

Près de deux mois après la mort mystérieuse d’Elisa Pilarski, son compagnon tente le tout pour le tout pour sauver son chien de l’euthanasie.

Fin novembre 2019, Elisa enceinte de 6 mois part promener Curtis, son American staff dans la forêt de Retz près de Soissons dans l’Aisne. Elle ne reviendra pas de cette promenade. La future maman sera retrouvée couverte de morsures.

À l'époque, les policiers étudient trois pistes : celle d’un malinois qui rodait dans les environs, celles de chiens d’une chasse à courre et enfin le chien de la victime. La première hypothèse sera rapidement écartée par les autorités. Ne restent que les chiens de la chasse à courre et l’animal d’Elisa.

Pour faire toute la lumière sur cette affaire, l’ADN de 67 chiens et celui de Curtis a été prélevé. En attendant d’obtenir les résultats qui ne seront pas connus avant le mois de février 2020, le chien a été placé sous réquisition judiciaire dans une fourrière à Beauvais (Oise). Une mesure qui l’empêche de sortir et surtout interdit les visites de Christophe, le compagnon de la victime.

D’ici peu, l’animal devra passer une évaluation comportementale. En effet, un incident qui n’a pas de lien avec la tragédie a entraîné une procédure de chien mordeur. Si les conclusions ne sont pas satisfaisantes, il pourra être euthanasié.

Plus de 6 600 euros récoltés dans la cagnotte

Pour lui sauver la vie, une cagnotte a été lancée. L’objectif : trouver des fonds pour placer le chien dans un centre de réadaptation de chiens traumatisés et surtout défendre ses intérêts : « La cagnotte qui a été créée pour l’avocat de Curtis a été faite par une amie avec mon accord dans un but bienveillant à savoir montrer le soutien porté à Curtis (…). Nous serons complètement transparents sur l’utilisation de cette cagnotte. Cela ne fera pas revenir ma femme et mon fils mais cela aidera énormément Curtis et je sais qu’elle l’aurait voulu » déclare le compagnon d’Elisa dans un post Facebook.

Ce n’est pas la première fois que des internautes se mobilisent pour sauver le chien. Quelques jours après sa mise en fourrière, une première pétition est mise en ligne. Elle récoltera près de 100 000 signatures : « Je tenais à vous remercier à tous car grâce à vous, nous avons réussi à faire parler de Curtis dans les médias et à le protéger d’une euthanasie «  s’est alors enthousiasmée la créatrice.  

Aujourd’hui, les proches d’Elisa espèrent trouver un avocat spécialiste dans le droit animalier pour sauver la vie du chien. La cagnotte ouverte depuis quelques jours à déjà récolté plus de 6 600 euros.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES