Actualités mutuelle chiens et chats

Viande de chien : mobilisation contre le festival Yulin en Chine

Publié par le
29 vues 1 réaction Note

Le festival Yulin sacrifie des milliers de chiens et chats chaque année

Michel Sardou, Nicoletta ou encore Jean-Marie Bigard se mobilisent face au très controversé festival Yulin en Chine. Un festival qui a bâti sa notoriété en tuant plus de 10 000 chiens et chats pour ensuite les manger.

170 000 personnes ont signé la pétition

Comme chaque année, le festival Yulin sera le théâtre d’une barbarie inexplicable. Du 21 au 30 juin prochain, des milliers chiens et chats seront tués dans une province du sud-ouest de la Chine. Ils seront 10 000 selon les chiffres officiels. Deux à quatre fois plus pour les associations. Mais pourquoi un tel massacre ? Pour être ensuite cuisinés puis mangés avec des litchis et de l’alcool. Exposés dans des cages, les animaux sont égorgés, éventrés, tués à coup de bâtons ou encore ébouillantés pour rendre les chairs plus tendres. Selon la coutume locale, manger du chien tué au moment du solstice d’été est signe de bonheur et de chance.

Face à cette barbarie, 170 000 personnes ont signé une pétition pour demander la fin de ce festival. Parmi les signataires, on retrouve des personnalités comme Jean-Marie Bigard, Nicoletta ou encore Michel Sardou. Une pétition à l’initiative de l’association de défense des animaux Stéphane Lamart qui remettra par l’intermédiaire du chanteur Phil Barney le document à l’ambassade de Chine.  

En parallèle, une collecte de fonds est organisée par l’association pour soutenir les associations locales qui tentent tant bien que mal de sauver des animaux d’une mort certaine. Avec 1 000 euros, 100 chiens peuvent être retrouver la liberté. L’objectif est d’atteindre 5 000 euros.

Vers un déclin du festival Yulin

La contestation commence à faire réagir jusque dans les terres chinoises. Depuis 2015, les défenseurs des animaux n’hésitent plus à mobiliser sur Twitter pour faire interdire le festival. Si dans un premier temps, la publicité mondiale a surtout apporté un coup de projecteur à Yulin, les commerçants commencent à découvrir les effets sur le long terme : « les affaires vont particulièrement mal cette année. Je pouvais vendre plus de 30 chiens chaque jour les années précédentes mais maintenant, je ne peux en vendre que cinq maximum » explique un boucher dont les propos ont été relayés par le Parisien.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
1 RÉACTION
Que ce festival barbare cesse enfin. Je commence à aimer de plus en plus les animaux.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES