Bien choisir sa mutuelle

Bénéficier du remboursement des semelles orthopédiques

Publié par le

Si votre podologue vous conseille de porter des semelles orthopédiques, il adressera un courrier à votre médecin afin de demander à ce dernier de vous faire une prescription médicale. Si votre médecin vous prescrit les semelles, vous pouvez alors bénéficier d’une prise charge de la Sécurité sociale voire du remboursement d’une mutuelle santé.

Semelles orthopédiques : quelle utilité ?

La semelle orthopédique est à installer dans la chaussure pour compenser ou corriger des problèmes du membre inférieur.

Ces semelles servent aussi à atténuer ou à guérir des affections plantaires.

Vous pouvez enfin utiliser des semelles orthopédiques pour votre confort et votre bien-être mais aussi dans le cadre de vos activités sportives.

Semelles orthopédiques : le remboursement de la Sécurité sociale

La Sécurité sociale prend en charge les semelles orthopédiques sous deux conditions : elles doivent être prescrites par un médecin et figurer sur la liste des prestations et produits remboursables.

Le remboursement des semelles orthopédiques se fait sur la base de 65 % du tarif de convention. Le prix conventionné attribué à chaque semelle est fonction de la pointure. Le tarif d’une semelle orthopédique est nettement moins élevé pour les pointures ne dépassant pas le 28 ou pour les enfants de moins de 14 ans. Le tarif peut augmenter pour les pointures entre le 29 et le 37 et devient de plus en plus élevé pour les pointures au-delà du 38.

Semelles orthopédiques : remboursement de la mutuelle

Comme la Sécurité sociale ne rembourse pas intégralement les semelles orthopédiques, vous pouvez  faire appel à une mutuelle pour bénéficier d’un remboursement total de vos semelles orthopédiques. En effet, certaines mutuelles proposent une  prise en charge intégrale de vos appareils orthopédiques.

Généralement, le remboursement des semelles orthopédiques par une mutuelle santé peut se présenter sous forme de forfait, de pourcentage ou les deux selon la formule de complémentaire santé souscrite. Certaines  mutuelles peuvent aussi prendre en charge la totalité ou une partie du ticket modérateur.

A noter que, pour éviter à l’assuré d’avoir à avancer une partie des frais, les mutuelles travaillent avec des cabinets d’orthopédie et d’autres professionnels dans le domaine pour la mise en œuvre du tiers payant.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES