Bien choisir sa mutuelle

Bien comprendre un contrat de mutuelle optique

Publié par le

L’optique fait partie des soins assez peu remboursés par la Sécurité sociale. Pour compenser ce faible remboursement du régime obligatoire, nombreuses sont les mutuelles qui proposent un bon niveau de remboursement aussi bien pour les montures et les verres que pour les lentilles de contact. Quoi qu’il en soit, il faut prendre le temps de bien étudier son contrat de mutuelle santé optique pour éviter toute mauvaise surprise.

Mutuelle optique : comment s’effectue le remboursement ?

La Sécurité sociale prend en charge les frais d’optique à hauteur de 60 % du tarif conventionnel alors que les dépenses réellement engagées sont souvent importantes.

Pour une meilleure prise en charge de ces dépenses, la souscription d’une mutuelle santé optique s’avère assez indispensable. Mais, avant de souscrire, il faut savoir que le niveau de garanties n’est pas toujours le même et varie d’un contrat à un autre.

Généralement, les mutuelles proposent trois modes de remboursement :

  • un remboursement en pourcentage (le mode de remboursement le plus fréquent) ;
  • un remboursement au forfait ;
  • un remboursement au pourcentage et forfait (une partie des dépenses est remboursée en pourcentage et se trouve complétée par un forfait annuel qui figurera sur votre contrat).

Mode de remboursement : comment faire son choix ?

En optant pour un remboursement au pourcentage, vous devez bien comprendre que si votre contrat prévoit un remboursement à hauteur de 100 %, cela signifie tout simplement que votre mutuelle va vous rembourser une fois le montant du tarif conventionné. Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, un remboursement à 100 % est donc bien loin de couvrir intégralement les dépenses en optique. Aussi, les frais restant à votre charge peuvent encore représenter une belle somme même après l’intervention de votre mutuelle surtout si les dépenses que vous avez effectuées sont importantes.

De son côté, le remboursement en forfait est nettement plus pratique car vous connaissez à l’avance la somme exacte que votre assureur va vous rembourser. Du coup, vous pouvez plus facilement adapter vos dépenses en conséquence.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES