Bien choisir sa mutuelle

Chirurgie esthétique : une possibilité de prise en charge ?

Publié par le

Les petites imperfections physiques telles qu’un nez crochu, des oreilles décollées, une trop petite ou trop forte poitrine peuvent gâcher la vie. C’est pourquoi certains ont recours à la chirurgie esthétique. Mais quid de la prise en charge de ce type d’interventions ?

Faire face aux dépenses en chirurgie esthétique

Effectuer une chirurgie esthétique doit résulter d’une décision mûrement réfléchie. Malgré son coût très élevé, l’Assurance maladie ne rembourse pas ce type d’intervention sauf dans certains cas, ce qui fait que c’est à vous d’effectuer le paiement intégral de vos frais d’intervention ainsi que de tous les soins y afférant. En effet, la chirurgie esthétique est considérée comme du pur confort. Vous pouvez toutefois compter sur le remboursement d’une mutuelle santé.

Prise en charge de la Sécurité sociale : les cas remboursés

L’Assurance maladie ne prend pas en charge une chirurgie purement esthétique. Cependant, certains patients bénéficient d’une prise en charge grâce à leur médecin.

En effet, l’Assurance maladie prenant en charge uniquement les interventions d’aspect médical, les médecins peuvent prétendre que la chirurgie esthétique était vraiment nécessaire pour la santé du patient. C’est notamment le cas avec un patient qui a envie de se faire refaire le nez. Lorsque le médecin évoque une raison médicale pour justifier l’intervention, par exemple une déviation de la cloison nasale, l’Assurance maladie rembourse aussitôt l’opération.

La Sécurité sociale, quant à elle, prend en charge la chirurgie réparatrice et les interventions pouvant entraîner un risque physique ou psychologique au patient.

Mutuelle santé : le remboursement complémentaire

La demande en chirurgie esthétique enregistre un bond considérable.

Vu le coût de ce type d’intervention, le remboursement d’une mutuelle va permettre de compléter le remboursement de l’Assurance maladie.

Quoi qu’il en soit, certaines mutuelles peuvent refuser de vous prendre en charge pour une intervention purement esthétique même si l’Assurance maladie a effectué une prise en charge.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES