Bien choisir sa mutuelle

Couverture santé pour frontaliers : les règles évoluent

Publié par le

Depuis 12 ans, les travailleurs frontaliers disposent d’une certaine liberté en ce qui concerne le choix d’une bonne complémentaire santé. Ainsi  pour couvrir leurs dépenses de santé, ils pouvaient choisir entre la Sécurité sociale française, le système suisse LaMal et une mutuelle santé. Cependant, cette règle a fait l’objet d’une modification  et les résidents français travaillant en Suisse devront adhérer à la Sécu française à partir du 1er juin 2015.

Prolongation du droit d’option : le refus de l’Assemblée nationale

Dans l’optique de faciliter l’accès aux soins des Français, les pouvoirs publics ont décidé de ne pas proroger le droit des travailleurs frontaliers de choisir l’entité qui va couvrir leurs dépenses sanitaires.

À partir du 1er juin 2015, tous les travailleurs frontaliers devront être pris en charge par le régime obligatoire français.

Cette décision a récemment été prise à la faveur d’une session de l’Assemblée nationale.

Les mesures à prendre

Étant donné que la Sécurité sociale va prendre en charge les dépenses de santé des travailleurs frontaliers, ces derniers devront sans doute ajuster le niveau de couverture offert par leur mutuelle santé.

Car, force est de constater que la prise en charge offerte par ce régime obligatoire ne peut pas satisfaire complètement aux besoins de ces travailleurs. C’est la raison pour laquelle ils devront au moins souscrire une complémentaire santé pour pouvoir disposer d’une couverture adéquate au titre de leurs différents frais de santé.

Cependant  avant de procéder à la souscription, ils doivent évaluer la prise en charge de la Sécurité sociale s’agissant d’une part du niveau de couverture et d’autre de la teneur des garanties proposées. Cela leur permet de déterminer les différentes garanties dont ils ont véritablement besoin.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES