Bien choisir sa mutuelle

Focus : la mutuelle santé et le remboursement des frais d'optique

Publié par le

La Sécurité sociale rembourse très faiblement les lunettes et les frais d’optique. Il faut donc trouver une autre solution pour bénéficier d’une aide au remboursement de ces frais engagés pour les soins optiques. Ainsi, vous pouvez souscrire une bonne mutuelle santé qui offre de robustes garanties et un niveau de remboursement appréciable pour ces frais spécifiques.

Soulagez vos dépenses en optique

Avoir recours à une mutuelle optique est la solution la plus pertinente pour être soulagé de ces frais non pris en charge par la Sécurité sociale.

Comme les tarifs de convention appliqués par la Sécu sont relativement bas, les souscriptions de mutuelle santé optique sont de plus en plus nombreuses. Et c’est logique car elle permet à l’assuré d’être mieux remboursé et donc de mieux supporter les dépenses.

Choisissez enfin une bonne mutuelle santé optique 

Vous devez choisir votre mutuelle santé optique en fonction du forfait proposé qui doit correspondre à vos besoins réels en soins optiques : verres et montures de lunettes, lentilles, chirurgie…

La prise en charge par une mutuelle dépend des garanties souscrites et il est notamment possible de choisir entre deux types de remboursements : le remboursement en pourcentage ou le remboursement en forfait. Ce sont les remboursements des frais d’optiques courants comme l’achat de lunettes ou de lentilles qui sont le plus souvent effectués en pourcentage Tandis que le remboursement des opérations de la myopie ou encore le remboursement des lunettes des enfants sont dans la plupart des cas effectués en forfait.

Qu’en est-il du renouvellement des lunettes ?

Si vous avez décidé de renouveler vos lunettes, même sans une nouvelle ordonnance de la part d’un ophtalmologue, vous pouvez demander un remboursement de la part de la mutuelle santé optique. Cependant, il faut respecter certaines conditions :

  • avoir plus de 16 ans,
  • l’ordonnance ne doit porter aucune indication qui mentionne qu’elle est non renouvelable,
  • l’ordonnance doit dater de moins de 3 ans.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES