Bien choisir sa mutuelle

Kinésithérapie : les différents remboursements

Publié par le

La kinésithérapie fait partie de la médecine douce mais, contrairement aux autres pratiques de cette catégorie, la Sécurité sociale peut effectuer un remboursement. Et, pour bénéficier d’une meilleure prise en charge, nombreux sont ceux qui optent pour la souscription d’une mutuelle santé. Explications.

La part remboursée par la Sécu

Comme ses résultats ont été prouvés scientifiquement, la kinésithérapie fait partie des rares thérapies en médecine douce remboursées par la Sécurité sociale.

Mais, le patient peut bénéficier d’une telle prise en charge s’il respecte le parcours de soins coordonné et consulte d’abord son médecin traitant ou un médecin spécialiste qui lui prescrira des séances de kinésithérapie.

A défaut, c’est-à-dire en passant directement par un kinésithérapeute, le patient ne pourra donc bénéficier d’aucune prise en charge par la Sécurité sociale qui atteint 100 % pour les patients de moins de 18 ans et oscille entre 60 et 80 % pour les adultes.

A noter que le nombre de séances remboursées par la sécurité sociale est limité à 30 par an.

Le remboursement de la mutuelle santé

La kinésithérapie peut nécessiter des traitements prolongés alors que la Sécurité sociale limite le nombre de séances remboursées à 30 par an.

La prise en charge de la Sécurité sociale reste en ce cas en dessous des frais réels engagés par le patient. Heureusement, il est possible de souscrire une bonne mutuelle adaptée à ce genre de besoins en particulier. Pour ce faire, il suffit d’utiliser un comparateur de mutuelles qui aidera à choisir parmi l’abondance d’offres concoctées par les différents acteurs du secteur en France.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES