Bien choisir sa mutuelle

L'ACS : une subvention pour la complémentaire santé

Publié par le

Des aides financières existent qui permettent de disposer d’une meilleure prise en charge de ses frais de santé. Étant donné que les remboursements de la Sécurité sociale ne suffisent pas toujours, il ne faut pas hésiter à souscrire une bonne mutuelle et, pour y parvenir malgré de faibles revenus, il est possible de compter sur l’Aide à l’acquisition d’une Complémentaire Santé (ACS).

Quelques détails relatifs à l’ACS

Ceux qui souhaitent bénéficier de l’ACS doivent effectuer une demande en ce sens. Pour pouvoir y prétendre, l’intéressé doit disposer d’une source de revenus stable dont le montant ne dépasse pas les 1 1600,49 €.

En pratique, le bénéficiaire dispose d’une liberté de choix en ce qui concerne les garanties de la mutuelle santé qu’il souhaite souscrire. Le montant alloué au bénéficiaire est, quant à lui, basé sur plusieurs critères et en particulier sur l’âge des membres du foyer.

 A noter que le bénéficie de l’ACS n’entraîne aucun impact négatif sur le remboursement de la Sécurité sociale ou de la mutuelle santé.

Un faible recours à l’ACS

L’application de l’ACS est très favorable aux ménages. Toutefois, peu d’entre eux connaissent l'existence de ce dispositif. Si le nombre des personnes pouvant en bénéficier est évalué à 3,4 millions, seuls 700 000 en ont fait la demande.

A noter qu’à défaut de pouvoir bénéficier du coup de pouce de l’ACS, il ne faut pas hésiter à recourir à un comparateur qui vous aidera à trouver une mutuelle santé pas chère.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES