Bien choisir sa mutuelle

La bible des indemnités journalières

Publié par le , Mis à jour le 29/10/2014 à 13:02
Vous êtes dans l’incapacité d’aller travailler, c’est pourquoi votre médecin traitant vous a mis en arrêt maladie. Mais le temps que vous passez en dehors de votre bureau, vous ne touchez plus votre salaire

Et pourtant ce n’est pas de votre faute si vous êtes malade au point de ne plus pouvoir vous rendre utile auprès de votre société ! En plus, vous ne pouvez pas rester sans gagner votre vie, il y a les factures à payer, les enfants à nourrir ; en somme il faut faire face au coût de la vie !

Pas de panique ! Heureusement, la Sécurité Sociale et certaines mutuelles vous aident à affronter financièrement ce moment pénible.
Mutuelle-land.com vous propose de tout apprendre sur les indemnités journalières !
 

Quelles conditions pour toucher les indemnités journalières ?

 
C’est l’Assurance Maladie qui se charge de vous verser les indemnités journalières dans le but de vous aider à faire face à votre perte de salaire temporaire.

Pour recevoir une telle aide financière, il faut être en arrêt de travail et avoir cotisé à la Sécurité Sociale un certain temps, c’est-à-dire, qu’il faut travailler depuis un certain laps de temps

Le montant des indemnités varie selon la durée de l’arrêt de travail :
  • Pour toucher les indemnités journalières lors un arrêt de moins de 6 mois, vous devez remplir les conditions suivantes :
- Avoir travaillé au moins 200 heures dans les 3 mois précédant l’arrêt OU
- Pendant les 6 mois qui précèdent l’arrêt, vous devez avoir cotisé au moins 1 015 fois le SMIC horaire (soit un peu moins de 9 000 euros).
  • Pour recevoir les indemnités journalières lors d’un arrêt de plus de 6 mois (considéré comme un arrêt longue durée)
- Etre considéré comme assuré social à la Caisse d’Assurance Maladie depuis au moins 12 mois ET
- Avoir travaillé au moins 800 heures au cours de 12 derniers mois, dont 200 heures les 3 premiers OU
- Pendant les 12 derniers mois, avoirs cotisé 2 030 fois le SMIC horaire, dont au moins 1 015 fois ce même montant lors des 6 premiers mois.
 

Quel est le montant de vos indemnités journalières ?

 
Le plus intéressant est de connaître la somme qui va remplacer votre salaire

Sans plus de suspens, l’indemnité journalière est égale à la moitié de votre salaire brut journalier de base.

Si vous avez 3 enfants à charge, ou plus, vous recevrez un peu plus (66,66% de votre salaire brut journalier de base) à partir du 31ème jour d’arrêt de travail.

Voici le tableau des plafonds d’indemnité journalière à la date du 1er janvier 2011 (ameli.fr)
 
Plafonds indemnités journalières
 
A noter : contrairement aux mutuelles qui se battent de plus en plus pour supprimer les délais d’attente (Lire notre dossier complet : Le délai de stage d'une mutuelle santé, c'est quoi ?), l’arrêt maladie est soumis à un délai de carence de 3 jours.

Cela signifie que vous ne touchez pas les indemnités journalières durant les trois premiers jours de votre arrêt.
 
Votre employeur peut choisir de maintenir votre salaire si vous êtes en arrêt de travail. Il demande alors ce qu’on appelle la subrogation. C’est votre employeur qui touchera directement le montant de vos indemnités journalières de la part de la Sécu.
 

Les mutuelles peuvent compléter les indemnités journalières !

 
Et oui, recevoir moins que son salaire pour continuer à vivre décemment, ce n’est pas évident. 

C’est pourquoi, certaines mutuelles santé proposent des garanties supplémentaires venant compléter des indemnités journalières souvent trop faibles.

Les conditions de versement sont propres à chaque organisme complémentaire, mais ce complément peut être très intéressant (jusqu’à vous couvrir entièrement comme si vous perceviez votre salaire) pour maintenir un niveau de vie raisonnable.

Globalement, une mutuelle santé peut compléter les versements de l’Assurance Maladie de deux manières :
  • Soit de manière forfaitaire : les compléments versés par la mutuelle ne prennent pas en compte votre salaire. Votre contrat prévoit une somme forfaitaire prédéfinie (en fonction de vos cotisations mensuelles).
  • Soit de manière indemnitaire : les versements effectués par la mutuelle santé ne pourront pas dépasser le montant de votre salaire.
 

Comparez facilement les mutuelles santé !

 
Vous n’avez pas de mutuelle ou votre contrat actuel ne prévoit pas ce type de garantie ? Pourquoi ne pas trouver une formule santé qui assurera le maintien de votre niveau de vie en cas de besoin ?

Pour cela, nous vous conseillons de comparer les mutuelles santé du marché en utilisant gratuitement notre comparateur de mutuelles !

En seulement quelques clics, vous obtiendrez des devis de mutuelles et vous pourrez choisir la formule qui vous convient !

Alors pourquoi attendre ? Comparez dès maintenant les mutuelles du marché sur Mutuelle-land.com !
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES