Bien choisir sa mutuelle

La prise en charge du séjour à l'hôpital

Publié par le , Mis à jour le 13/01/2017 à 14:36

La prise en charge du séjour à l’hôpital

Que ce soit prévu ou non, un séjour à l’hôpital n’est jamais une partie de plaisir. Entre le fait d’être enfermé, les visites des infirmières au beau milieu de la nuit et le coût du séjour, les avantages à ce type de séjour se font rares !

Heureusement, une hospitalisation est prise en charge ! Enfin…cela dépend de plusieurs choses bien sûr

Justement, afin d’y voir plus clair et de mieux comprendre la prise en charge d’une hospitalisation, aussi bien par les mutuelles que par l’Assurance Maladie, Mutuelle-land.com vous a mijoté un petit dossier complet sur le sujet !
 

Déclarez votre hospitalisation

 
Sauf en cas d’hospitalisation d’urgence, il convient dans un premier temps de déclarer votre lieu d’hospitalisation aussi bien à votre employeur qu’à votre caisse d’Assurance Maladie.

Vous avez tout à fait la possibilité de choisir l’établissement de santé, qu’il soit dans le public ou dans le privé. Mais faites attention ! Les hôpitaux ou les cliniques sont également soumis aux secteurs : certains de ces établissements coûtent plus chers que d’autres (en cas de dépassements d’honoraires par exemple).

A vous de faire attention à ce genre de détails !

Lors de votre hospitalisation vous devez être en mesure de présenter votre Carte Vitale et votre carte d’affiliation à un organisme de mutuelle santé.
 

La prise en charge de l'hospitalisation

 
  • De la Sécurité Sociale
Les frais d’hospitalisation ne sont pas tous pris en charge par la Sécu.
Déjà, définissons les frais d’hopitalisation, qui comptent :
- Des frais de séjour
- Du forfait journalier
- Des frais de transport
- Des frais liés au secteur privé des praticiens
- Du supplément pour chambre individuelle
- Des frais des accompagnants
- Des frais de téléphone et de télévision
 
Dans un hôpital public ou une clinique privée conventionnée, la sécurité sociale prend en charge ces frais à hauteur de 80% dès lors que vous envoyez votre bon de sortie que l’on vous remet à la fin de votre séjour.

De la même manière, si vous avez besoin de soins après votre hospitalisation (type rééducation), la Sécu prend également en charge en partie ces frais.

Cependant, attention ! L’Assurance Maladie a ses limites et ne rembourse pas tous ces frais.
  • Ce qui reste à votre charge 
Les frais non pris en charge par la Sécu (et qui restent par conséquent pour votre poche !) sont :
- Le ticket modérateur, par définition, ce qui reste à votre charge.

Tout ce qui a trait au confort personnel, à savoir tout ce qui n’est pas considéré comme vital dans une hospitalisation. Ainsi, l’option de la télévision, du téléphone ou encore le choix d’une chambre particulière sont par exemple considérés comme des prestations de confort, et ne sont par conséquent pas remboursés par la Sécu.

- Les dépassements d’honoraires ne sont pas pris en charge non plus.

- Le forfait hospitalier de 18 euros par jour : il s’agit d’une sorte de participation aux frais d’hébergement dans un hôpital si le séjour dure plus de 24 heures. 

Enfin, si vous choisissez d’être hospitalisé dans le privé, dans un établissement non conventionné, tout est à votre charge. En tous cas, vous devez tout avancer et la Sécu participera ensuite à hauteur de 80% sur les frais de séjour ainsi que sur certains frais médicaux.
  • D’une mutuelle santé
Des frais quotidiens qui peuvent alourdir rapidement la facture.
Bon, pas de panique, tous ces frais à votre charge ainsi que la partie non prise en charge par l’Assurance Maladie peuvent être assurés par une mutuelle. A condition d’avoir souscrit un contrat.

C’est là qu’on se rend compte qu’il vaut mieux payer les cotisations d’une formule complémentaire chaque mois plutôt que d’être confronté à ces énormes frais le plus souvent imprévus. 

Selon le contrat que vous avez (ou allez) choisir, ces dépenses qui vous incombent peuvent être prises en charge entièrement ou partiellement.

Plus vous intégrez de prestations à votre contrat, plus les cotisations risquent d’être élevées. Mais dans les conditions parfois difficiles d’une hospitalisation, il est vrai que l’on apprécie d’être seul dans sa chambre, d’avoir la télévision pour s’occuper ou encore le téléphone pour garder le contact avec l’extérieur.

Le médecin ou le spécialiste en qui vous avez confiance pratique peut-être les dépassements d’honoraires ? Une mutuelle permet d’accéder à tout le « confort » dont vous avez envie pour ce petit passage délicat à l’hôpital.
 

Comparer les mutuelles, c’est l’assurance de trouver l’offre la mieux adaptée à vos besoins

 
Vous êtes désormais convaincu par la nécessité d’opter pour une mutuelle santé mais vous trouvez les formules trop chères ?

Justement, un comparateur de mutuelles, c’est fait pour vous aider à choisir l’offre au meilleur rapport qualité/prix selon vos critères !

Vous répondez rapidement à un questionnaire sur vos besoins, et sans tarder le comparateur vous propose gratuitement un panel de mutuelles santé présentes sur le marché !

Avec Mutuelle-land.com, c’est facile, rapide et sans engagement ! N’hésitez plus et comparez dès maintenant les offres santé du marché !
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES