Bien choisir sa mutuelle

Le système de la Sécurité sociale : les changements apportés

Publié par le , Mis à jour le 11/03/2013 à 15:13

La Sécurité sociale est sujette à de nombreux changements visant notamment à réduire les dépenses médicales. Au cours de ces dernières années, nous avons été témoins des changements opérés dans le domaine des soins médicaux. Mais jusqu’où ira l’Etat pour réduire le trou de la Sécu ?

 

Une population vieillissante

Les réponses à cette question sont nombreuses. Déjà, il faut savoir que l’Etat ne parvient plus à couvrir les besoins médicaux de la population entière notamment à cause d’un changement dans la structure de la population. Nous sommes aujourd’hui en présence d’une population vieillissante et les avancées technologiques comme les progrès de la médecine ont rallongé l’espérance de vie des Français. Du coup, les soins médicaux représentent une grande partie des dépenses engendrées car une population vieillissante demande plus de soins et d’infrastructures que les catégories d’âge les plus jeunes.

 

La qualité des services et le système économique

Les normes évoluent et les Français souhaitent de meilleures soins, de meilleures infrastructures et tout cela coûte encore plus cher à l’Etat. D’où, cette incapacité grandissante à couvrir certaines dépenses médicales. De plus, les services médicaux étant payants, les coûts augmentent en même temps que le coût de la vie. Après tout, dans une économie mixte où coexistent secteur privé et secteur publique, les prix tendent souvent à être régis par le principe de l’offre et de la demande.

 

Les mesures

Toutefois, cette tendance change avec le temps, il fallait s’y attendre. Nous allons aujourd’hui vers une politique d’efficience pour une meilleure utilisation des ressources et donc moins de gaspillage. Voici une explication de certaines mesures prises par l’Etat pour réduire les dépenses.

 

Pour commencer, un système conventionné a été mis en place pour les procédures à suivre au titre des consultations et des remboursements. Ce faisant, la gestion est beaucoup plus efficace et les dépenses sont réduites car tout le monde doit maintenant passer par le même chemin. Ensuite, le patient participe de plus en plus au coût de son traitement en souscrivant par exemple une mutuelle santé. Puis, des campagnes de sensibilisation sont menées pour amener les gens à acheter intelligemment leurs médicaments et donc à éviter la surconsommation de vitamines entre autres et réduire le gaspillage.

 

D’autres mesures ont été discutées ou mises en place. Par exemple la franchise médicale, la participation forfaitaire de 1 euro, la participation fixée à 18 euros, les dépassements et ajustements entre autres. Il est important de bien se renseigner et d’avoir les informations nécessaires au moment opportun de sorte à pouvoir bénéficier des remboursements dus et éviter les dépenses inutiles.

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES