Bien choisir sa mutuelle

Les bons réflexes pour une grossesse sereine

Publié par le

Pour une femme, la grossesse constitue une période très importante durant laquelle elle manifeste une vulnérabilité réelle. Elle doit ainsi prendre certaines précautions pour limiter les risques pouvant compromettre sa santé et à celle de l’enfant qu’elle porte. Pour cela, elle peut d’une part adopter quelques bonnes habitudes et d’autre part effectuer différents contrôles indispensable. Il faut préciser que les frais relatifs à ces contrôles peuvent faire l’objet d’une prise en charge par la complémentaire santé pas chère.

La bonne attitude à adopter

Pendant la grossesse, la femme doit autant que possible avoir une bonne hygiène de vie pour rester en bonne santé durant cette période, et pour que son enfant puisse se développer harmonieusement.

Cela permet également de se prémunir contre certains risques de contamination infectieuse qui constituent un danger réel pour la mère et son enfant.

Aussi, elle doit adopter un régime alimentaire équilibré et varié, répondant non seulement à ses besoins, mais aussi à ceux de son bébé. Elle doit également pratiquer une activité physique correspondant à son état physique. La consommation d’aliments, de produits ou de boissons pouvant présenter des risques pour sa santé est à éviter. Particulièrement pour les médicaments, il est formellement interdit d’avaler un quelconque médicament sans prescription médicale.

Se soumettre aux contrôles pendant la grossesse

À part cela, la femme enceinte doit faire l’objet de contrôles réguliers jusqu’à son accouchement.

En principe, le premier contrôle doit être effectué avant les trois premiers mois de la grossesse. Au total, elle doit réaliser au moins sept contrôles durant ses neuf mois de grossesse.

Il est important de préciser que ces contrôles sont pris en charge par la Sécurité sociale dont le taux de remboursement varie en fonction de la période au cours de laquelle ces examens sont effectués. Ainsi, il se peut que la future mère soit tenue de régler certaines sommes qui ne sont pas couvertes par le régime obligatoire mais qui fort heureusement peuvent être prises en charge par une bonne mutuelle santé.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES