Bien choisir sa mutuelle

Mutuelle santé : en quoi consiste la surcomplémentaire santé ?

Publié par le

La surcomplémentaire santé est une garantie complémentaire de troisième niveau qui a pour but d’améliorer ou de compléter les protections offertes par une mutuelle santé pas chère. Le remboursement n’est cependant perçu qu’après ceux de la Sécurité sociale et de la mutuelle santé.

Lorsque vous souscrivez une surcomplémentaire santé, vous avez droit à un contrat sur mesure, ce qui signifie que la couverture sera établie par rapport à vos besoins de santé spécifiques. Vous êtes libre de négocier un remboursement sur les soins dentaires ou optiques ou vous pouvez bénéficier d’un remboursement total ou partiel des montants non remboursés, que ce soit par la Sécurité sociale ou par la mutuelle santé que vous avez souscrite. Malheureusement, vous pourrez patienter jusqu’à 12 mois avant de percevoir le remboursement. En outre, les appareillages ou prothèses, les cures thermales ou les consultations chez un spécialiste non conventionné sont les mieux remboursées, mais il est évident que la cotisation sera à la hauteur de l’importante couverture offerte.

Le petit inconvénient de la surcomplémentaire santé, c’est que vous devez attendre que le remboursement de l’Assurance maladie et de la mutuelle santé ait été effectivement réalisé car ce sera seulement après que vous pourrez obtenir un remboursement au titre de la surcomplémentaire santé. De plus, la tâche vous revient d’envoyer vous-même vos dossiers à votre mutuelle avec le détail des sommes qui restent à rembourser.

Une mutuelle santé pas chère peut vous offrir une formule plus ou moins spécialisée qui pourrait s’avérer très satisfaisante selon vos besoins. Toutefois, il vous appartiendra de bien déterminer si vos besoins ne sont pas déjà complètement couverts par la mutuelle et c’est seulement en ce cas que vous devrez décider si vous voulez souscrire ou non une surcomplémentaire. Bien entendu, faites très attention à lire avec la plus grande attention le contenu du contrat au risque d’un effet doublon, c’est-à-dire l’existence en double d’une même garantie.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES