Bien choisir sa mutuelle

Mutuelle santé et troubles alimentaires

Publié par le

Selon les statistiques les plus récentes, anorexie mentale, boulimie et hyperphagie, principaux troubles du comportement alimentaires (TCA) touchent près de 10 % des Français. En règle générale, on constate que ce sont les adolescents et les jeunes adultes qui sont les plus affectés par ces troubles alimentaires. Rien d’étonnant à ce que la Sécurité sociale prenne en charge certaines dépenses relatives aux TCA de même que certaines mutuelles. Tour d’horizon.

Le rôle de la Sécurité sociale

Pour une personne est atteinte de problèmes de santé graves comme l’anorexie mentale, la boulimie ou l’hyperphagie, la Sécurité sociale rembourse à 70 % les dépenses de santé liées à ce type de trouble.

Pour les personnes victimes de troubles alimentaires, les soins qui leur sont proposés peuvent varier d’un cas à un autre. Toutefois, que ces soins soient le fait du médecin traitant ou du nutritionniste, la Sécurité sociale propose le même taux de remboursement.

Le remboursement des mutuelles

Après chaque remboursement de la part du régime de base ou de la part de l’assurance maladie, un ticket modérateur reste à la charge du patient. La somme restant à payer peut toutefois faire l’objet d’une prise en charge totale ou partielle par une complémentaire santé adaptée.

En fait, tout dépend du niveau de couverture du patient. Mais, il faut savoir qu’au cours du traitement, les malades s’exposent souvent à des dépassements d’honoraires. Si le patient souhaite obtenir un remboursement pour ces frais-là, il doit donc veiller à souscrire la bonne formule après réalisation d’un comparatif de mutuelles.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES