Bien choisir sa mutuelle

Parkinson : comment la mutuelle rembourse-t-elle ? - Mutuelle-land.com

Publié par le

La maladie de Parkinson est une affection chronique se manifestant après disparition des neurones à l’origine de la sécrétion d’un neurotransmetteur : la dopamine. Cette dernière participe entre autres au contrôle des mouvements corporels. Le traitement de cette pathologie est assez long mais le remboursement est intéressant…

Présentation

Cette pathologie de type neurologique est dégénérative, c'est-à-dire qu’une fois que le processus est enclenché, il est impossible de l’arrêter. Chez les personnes qui en souffrent, la dopamine n’est plus normalement produite. Les neurones responsables de leur sécrétion disparaissent progressivement mais sûrement. Il s’agit pourtant d’un neurotransmetteur qui joue un rôle très important et se charge notamment d’assurer les échanges d’informations intercellulaires. Les symptômes commencent à faire leur apparition lorsque plus de la moitié des neurones en question ont disparu. Cette affection concerne surtout des sujets âgés qui ont dépassé la soixantaine et cause de sérieux handicaps moteurs.

Traitement et remboursement

Une personne sujette à Parkinson souffre de tremblements et éprouve des difficultés à marcher. Afin de pallier ces symptômes, une supplémentation en dopamine, sous forme d’acides aminés synthétiques, est nécessaire. Dans le jargon, il est question d’un « traitement de fond ». Sa prescription est faite par un médecin ou un neurologue.

Cette pathologie étant classée dans la catégorie des affections de longue durée, les remboursements sont de 100 % et ceux-ci incluent non seulement les consultations et les médicaments mais également les gestes médicaux en hôpitaux. Une bonne mutuelle est malgré tout nécessaire pour couvrir les dépenses supplémentaires liées à une hospitalisation.

D’autres soins sont également envisageables, en l’occurrence l’intervention d’un neurochirurgien ou les séances de kinésithérapie. Enfin, il faut mentionner les aides à la mobilité : le recours à un déambulateur ou à un fauteuil roulant fait l’objet d’un remboursement forfaitaire.

Pour un remboursement optimale des dépenses de santé liés à Parkinson, avoir une excellente assurance santé est indispensable surtout lorsqu’on sait que le traitement est à vie.

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES