Bien choisir sa mutuelle

Remboursement dentaire : les secrets des appareils dentaires

Publié par le , Mis à jour le 08/02/2017 à 16:27

Comment les appareils dentaires sont-ils remboursés ?

Les frais dentaires sont particulièrement élevés. Ils correspondant à des soins dentaires mais aussi à la conception et l’utilisation d’appareils dentaires. En fonction du type de traitement mis en place, le remboursement n’est pas le même.

Listing des appareils dentaires

Selon le problème dentaire, le dentiste ou l’orthodontiste proposera un traitement spécifique. Différents appareils dentaires pourront alors être préconisés :

  • l’appareil amovible. C’est un dispositif qui est recommandé pour les réparations minimes. Il se présente sous la forme d’une gouttière transparente qui se moule parfaitement à la forme des dents et qui poussent ces derniers de celle sorte à obtenir un alignement idéal.
  • l’appareil fixe qui se présente sous la forme d’un fil métallique ou de bagues collées sur les dents. Aujourd’hui, il existe des bagues en céramiques qui passent désormais inaperçues.
  • l’appareil lingual est un appareil à multiples attaches qui propose le même principe que l’appareil fixe, à la différence près que les bagues sont installées sur la face cachée de chaque dent. Cette technique implique un certain temps d’adaptation et ne convient pas aux personnes ayant des dents courtes.
  • ·         les aligneurs amovibles qui sont invisibles qui sont faits de gouttières ou de coquilles en plastique transparentes. Celles-ci doivent être remplacées régulièrement (tous les 15 jours) pour ajuster la position des dents.

Remboursement appareil dentaire : les mutuelles et la Sécurité Sociale

Comme c’est le cas pour les soins d’optique, les soins dentaires sont généralement mal remboursés. L’assurance maladie propose une prise en charge seulement pour les plus jeunes âgés de moins de 16 ans. Dans ce cas, il faut encore justifier d’un accord préalable émanant de la CPAM. Un remboursement reste néanmoins possible après 16 ans, pour 6 mois, avant une opération des maxillaires.

Le taux de remboursement est de 70 % pour les gestes dont le coût ne dépasse pas 91 euros et à 100 % pour ceux coûtant plus de 91 euros. La base de tarif prise en compte reste néanmoins très loin de la réalité.

Pour bénéficier d’une couverture optimale des frais dentaires et des traitements orthodontiques, il est indispensable de souscrire une bonne mutuelle santé.

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES