Bien choisir sa mutuelle

Santé : la prise en charge des troubles alimentaires

Publié par le

Nombreuses sont les causes à l’origine des troubles alimentaires. Pour mieux aider les patients souffrant de tels troubles, la Sécurité sociale permet la prise en charge de certains frais, ce remboursement pouvant être complété grâce à une mutuelle santé.

Les troubles alimentaires : un problème sérieux

Les troubles du comportement alimentaires (TCA) forment des pathologies sérieuses. Si les adolescents et les jeunes adultes sont les plus touchés, il faut savoir que la boulimie, l’anorexie et l’hyperphagie en sont les trois manifestations principales et touchent près de 10 % de la population.

La prise en charge par la Sécurité sociale

Les soins liés au traitement de l’anorexie, de la boulimie et de l’hyperphagie peuvent être remboursés par la Sécurité sociale.

Parmi les frais remboursés figurent les consultations du médecin traitant qui bénéficient d’une prise en charge à hauteur de 70 %. Néanmoins, vous devez faire attention aux dépassements d’honoraires qui ne sont pas couverts par la Sécu.

Si le suivi nutritionnel et un traitement médicamenteux ne suffisent pas pour restaurer l’équilibre alimentaire du patient, une hospitalisation peut être indispensable. La Sécurité sociale garantira alors un remboursement des frais à 80 % pour les soins dans un établissement public.

Le remboursement par une mutuelle santé

Vu l’importance des troubles alimentaires, les acteurs du secteur des mutuelles ont adapté leurs formules pour permettre aux patients de bénéficier du meilleur remboursement possible.

Ainsi, si l’on possède une bonne mutuelle, il y a fort à parier que les consultations du spécialiste nutritionniste seront remboursées.

D’ailleurs, certains contrats peuvent garantir le remboursement des consultations chez un diététicien, le ticket modérateur et les dépassements d’honoraires qui ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale.

En cas d’hospitalisation, la mutuelle pourra permettre le remboursement des frais non remboursés par la Sécurité sociale. Toutefois, il est important de bien étudier plusieurs propositions étant donné que tous les contrats n’offrent pas la même couverture santé en cas d’hospitalisation.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES