Bien choisir sa mutuelle

Zoom sur le remboursement de l'hospitalisation

Publié par le , Mis à jour le 08/02/2017 à 16:37

Lumière sur le remboursement du séjour à l’hôpital

Si les moments où l’on est reçu à l’hôpital ne sont jamais une partie de plaisir, le moment de régler la facture n’en est pas une non plus. Il est donc intéressant de connaître le système de remboursement d’un séjour à l’hôpital.

Remboursement du séjour à l’hôpital

Lorsque l’on doit se faire hospitaliser en France, l’on a le choix entre un établissement public, appelé « hôpital » ou un établissement privé, nommé « clinique ». Selon que le patient va choisir d’être pris en charge dans un hôpital ou une clinique, le remboursement du séjour en sera pas le même.

La prise en charge d’un séjour à l’hôpital public par l’Assurance Maladie monte à hauteur de 80 % des frais totaux. Si c’est la même prise en charge en clinique privée non conventionnée, attention toutefois : l’assuré qui choisit un tel établissement doit dans un premier temps régler lui-même les frais à la clinique, puis se fera rembourser par l’Assurance Maladie à hauteur de 80 % sur le tarif de base. Autre point à ne pas négliger, ces cliniques pratiquent bien souvent des dépassements d’honoraires non pris en charge par l’Assurance Maladie.

Le reste, soit les 20 % (et éventuellement les dépassements d’honoraires) restent à la charge du patient.

Une bonne mutuelle santé pour ne rien payer !

Pour ne pas avoir à absorber ce restant à charge, il faut une bonne mutuelle pour l’hospitalisation. Cette dernière complète le remboursement du restant à charge et éventuellement prend en charge les dépassements d’honoraires. C’est évidemment indiqué dans le contrat de mutuelle santé.

Autre garantie intéressante pour l’hospitalisation, certaines complémentaires santé proposent une prise en charge pour l’occupation d’une chambre individuelle, ce que ne rembourse jamais l’Assurance Maladie qui considère ce choix comme un confort.

Une prise en charge totale de l’hospitalisation ?

Il existe certains cas pour lesquels un séjour à l’hôpital est pris en charge à hauteur de 100 % par l’assurance Maladie (hors options de confort).

  • Plus de 30 jours consécutifs : prise en charge à partir du 31e jour
  • Grossesse nécessitant une hospitalisation durant les 4 derniers mois, pour l’accouchement ou durant les 12 jours qui suivent l’accouchement
  • Nouveau-né devant être hospitalisé dans les 30 jours après sa naissance
  • Séjour lié à un accident du travail
  • Séjour lié à une affection longue durée (ALD)
  • Mineur hospitalisé suite à des sévices sexuels
  • Les personnes qui touchent une rente pour accident de travail avec ITT de 66,66 %
  • Bénéficiaires d’une pension d’invalidité, de veuf, de militaire
  • Bénéficiaires de la CMU C ou de l’AME (aide médicale de l’Etat)
  • Les personnes dépendantes du régime d’Alsace-Moselle
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES