Les différents postes de dépenses en matière de santé

L'optique

Publié par le , Mis à jour le 10/02/2017 à 17:02

optique

L’optique est l’un des postes les plus coûteux pour les assurés.
 
L’assuré qui nécessite des soins d’optique peut consulter plusieurs professionnels selon ses besoins : l’ophtalmologiste (médecin), l’opticien (professionnel paramédical) ou encore l’orthoptiste (professionnel paramédical).
 

Prescription de lunettes : quel remboursement ?

 
Les lunettes sur prescription médicale sont prises en charge par l’Assurance Maladie à hauteur de 60 % sur la base de tarifs fixés par la liste des produits et prestation (LPP). Ces tarifs sont variables et dépendent de l’âge du patient (mineur ou majeur).
 
     • Moins de 18 ans
 
La monture : remboursée à hauteur de 60 % sur la base de 30,49 euros.
 
Les verres : remboursés à hauteur de 60 % sur un tarif qui varie selon la correction.
 
     • Plus de 18 ans
 
La monture : remboursée à 60 % sur la base de 2,84 euros.
 
Les verres : remboursés à hauteur de 60 % sur un tarif qui varie selon la correction.
 
Les lunettes peuvent bien évidemment être renouvelées pour cause de casse ou pour les réajuster à la vue du patient. La démarche de remboursement dépend une nouvelle fois de l’âge de l’assuré.
 
     - Lunettes cassées 
 
   • Moins de 16 ans
 
Dans ce cas, il convient de retourner en consultation afin d’obtenir une nouvelle ordonnance. Le remplacement des lunettes sera pris en charge mais l’opticien devra indiquer la cause du remplacement sur l’ordonnance.
 
   • Plus de 16 ans
 
Un opticien peut utiliser une ordonnance datant de moins de trois ans pour remplacer un matériel cassé. L’Assurance Maladie rembourse sur les bases habituelles, citées ci-dessus.
 
     Changement de correction
 
   • Moins de 16 ans : il faut consulter un spécialiste qui pratiquera un examen de la vue afin de déterminer la nouvelle correction. 
 
   • Plus de 16 ans 
 
Avec une ordonnance de moins de 3 ans, l’opticien pourra réaliser un contrôle de la vue pour adapter les nouvelles lunettes. L’Assurance Maladie intervient normalement. 
 
Avec une ordonnance datant de plus de 3 ans ou l’impossibilité de présenter la première ordonnance, l’assuré est dans l’obligation de consulter un spécialiste.
 

La prise en charge des lentilles

 
Comme les lunettes, l’Assurance Maladie rembourse les lentilles à condition qu’elles soient prescrites selon les cas d’optique. 
 
Pour chaque dépense de santé optique, une mutuelle santé peut prendre en charge ce qu’il reste après les remboursements de la Sécurité Sociale, selon les garanties souscrites. 
 
Article précédent
Article suivant
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES