Les différents postes de dépenses en matière de santé

Les cures thermales

Publié par le , Mis à jour le 10/02/2017 à 17:02

Cure thermale

Pour espérer être remboursé, l’assuré qui nécessite d’une cure thermale doit avoir une prescription médicale de son médecin et doit demander l’accord de prise en charge à l’Assurance Maladie.
Il faut toutefois savoir que les remboursements tiennent compte des ressources, de la situation personnelle de l’assuré et de l’affection qui provoque une cure.
 

Assurance maladie : que prend-elle en charge ?

 
Dans le cadre d’une cure thermale, l’Assurance Maladie prend en charge :
 
     Les frais médicaux : 70 % sur le tarif de convention
 
        • Il s’agit d’une part du forfait de surveillance médicale : un médecin du centre thermal surveille les curistes, dans le cadre des actes médicaux qui sont réalisés le temps de la cure. 
 
Les tarifs de convention fixés par l’Assurance Maladie sont de :
 
 - 63,03 euros pour un médecin en secteur 1
 - 74,03 euros pour un médecin effectuant les bonnes pratiques de surveillance thermale
 - 6,86 euros pour un médecin en secteur 2.
 
        • Il s’agit d’autre part du forfait thermal, soit les soins et les traitements de la cure. Ils sont pris en charge à hauteur de 65 % sur une base forfaitaire conventionnelle.
 
Une mutuelle santé peut prendre en charge ce type de dépenses, selon le contrat.
 
     Les frais de transport et d’hébergement (sous conditions de ressources du foyer) à hauteur de 65 % sur les bases en vigueur.
 

Le restant à charge pour l’assuré

 
Certains frais restent à la charge de l’assuré-curiste.
 
   • Le ticket modérateur 
   • Les soins de confort non prévus dans la prescription
   • Les frais de la personne accompagnante : sauf frais de transport si le curiste ne peut se déplacer seul et si ses propres frais de transports sont déjà pris en charge.
 
Article précédent
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES