Les différents postes de dépenses en matière de santé

Les frais d'hospitalisation

Publié par le , Mis à jour le 10/02/2017 à 16:46

Lits d'hôpital

L’Assurance Maladie prend en charge certains frais d’hospitalisation mais une partie reste à la charge de l’assuré. 
 

Les frais pris en charge 


La prise en charge de la part de l'Assurance Maladie varie selon le type d'établissement fréquenté :
     • Hôpital public ou clinique conventionnée : prise en charge à hauteur de 80 %
     • Clinique non conventionnée : restant à charge plus important
 
L’Assurance Maladie prend en charge les prestations aussi bien réalisées avant ou après une opération (consultation avec l’anesthésiste, séances de rééducation par exemple).
 
Pour bénéficier du remboursement de l’Assurance Maladie, il faut envoyer à l’organisme le bon de sortie à l’issue du séjour à l’hôpital.
 

Les frais à la charge de l’assuré

 
Du côté du restant à charge, l’assuré devra assumer lui-même :
 
     • Le ticket modérateur : ce qui reste après remboursement de la Sécurité Sociale
     • Le forfait journalier : 18 euros par jours d’hospitalisation
     • Les prestations de confort : télévision, téléphone, chambre individuel 
     • Les dépassements d’honoraires
 

Une mutuelle santé au secours du restant à charge !

 
Les assurés ayant souscrit une mutuelle santé avec une garantie hospitalisation peuvent toutefois voire rembourser partiellement ou totalement ces frais restants à charge.
 

Pris en charge à 100 % ?

 
Dans certains cas, un assuré peut être pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie pour son séjour à l’hôpital :
 
     • Pour une hospitalisation à partir de 30 jours consécutifs
     • Pour une hospitalisation dans le cadre d’un accident du travail
     • Pour une hospitalisation liée à une ALD
     • Pour une hospitalisation lors des 4 derniers mois d’une grossesse ou lors des 12 jours après l’accouchement
     • Pour l’hospitalisation d’un nouveau-né dans les 30 jours qui suivent sa naissance
     • Pour l’hospitalisation d’un mineur suite à des sévices sexuels
     • Les personnes qui touchent une rente en raison d’un accident du travail (taux d’incapacité d’au moins 66,66 %) et ses ayants droits
     • Les personnes qui touchent une pension d’invalidité ou d’une pension militaire
     • Les assurés qui dépendent du régime spécial d’Alsace Moselle
     • Les bénéficiaires de la CMU ou de l’AME
 
Attention : les frais de confort et le forfait hospitalier restent à la charge de ces personnes. 
 

Le cas d’une hospitalisation en clinique privée non conventionnée

 
Dans ce type d’établissement de santé (souvent plus onéreux que les établissements publics), vous devez avancer la totalité des frais à la clinique privée. La Sécu interviendra à hauteur de 80 % pour les frais de séjour et les honoraires médicaux. 
 
Article précédent
Article suivant
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES