Questions pratiques sur les mutuelles

Comment soigner un mal de dent ?

Publié par le

Consulter un dentiste est la seule solution pour guérir rapidement d'un mal de dent

Un mal de dent peut avoir plusieurs origines : caries, gingivite, abcès, fracture dentaire, etc. Quel qu’en soit l’origine, il faut traiter ce mal de dent au plus vite afin d’empêcher que cela ne s’aggrave. De la simple sensibilité, à la douleur dentaire en passant par la rage de dent, consulter un dentiste reste la meilleure solution !

Les différents maux de dents

  • La carie

Il ne s’agit ni plus ni moins d’un trou dans la dent dans lequel s’introduisent les bactéries. Sans soin, la carie ne fera que progresser, affaiblissant la dent. Quand le trou atteint le nerf, la carie peut faire mal. Pour éviter que la douleur ne s’aggrave, il convient d’éviter de consommer du sucre, de brosser ses dents correctement et de bien rincer la bouche pour en débarrasser les bactéries.

  • La gingivite

Il s’agit cette fois d’une infection bactérienne de la gencive. Cette dernière peut être rouge, enflée voire peut saigner. Une gingivite qui s’aggrave est appelée parotidite. Le tartre important peut également être un signe de gingivite. Pour éviter que ce type de problème n’apparaisse, il faut se rendre au moins une fois par an chez le dentiste qui procèdera à un détartrage.

  • L’abcès

Il existe deux origines à l’abcès dentaire : la gencive (infection) ou la nécrose du nerf de la dent (le nerf de la dent meurt). Dans ce dernier cas, le dentiste procède soit à un traitement de canal soit à une extraction de la dent.

Soigner rapidement un mal de dent chez le dentiste

  • La fracture

Il s’agit d’une dent cassée. Dans ce cas, il faut prendre rapidement rendez-vous chez le dentiste afin d’éviter une éventuelle infection ou aggravation.

  • La sinusite

Cela vient du sinus maxillaire, basé en haut des joues, au-dessus de molaires du haut. La sinusite c’est l’infection de ces sinus, ayant des conséquences sur la sensibilité des molaires. Il convient de consulter un dentiste pour traiter la sinusite afin qu’elle ne s’éternise pas.

  • La pulpite

Le nerf de la dent est inflammé. Une inflammation qui peut avoir plusieurs origines comme une carie profonde par exemple.

  • La mobilité dentaire

La dent bouge dans la gencive. Un dentiste procèdera d’abord au nettoyage de cette zone, puis à la pose d’attelle de contention en résine pour stabiliser les dents les plus mobiles ou au remplacement de la dent mobile. Pour éviter ce phénomène inesthétique et parfois douloureux, il est conseillé de procéder à un détartrage au moins une fois par an chez un dentiste.

  • L’hypersensibilité

On parle de sensibilité dentaire quand la dent est sensible au chaud et / ou au froid. Cela arrive généralement lors d’un déchaussement de la dent, les racines des dents étant exposées aux aliments ou à l’air.  

La consultation d’un chirurgien-dentiste

Les problèmes dentaires ne passant que très rarement seuls, consulter un dentiste reste le meilleur moyen de se soigner. Attendre que la douleur passe n’est donc pas une bonne idée, dans la mesure où le mal peut largement s’aggraver. En effet, une douleur dentaire non traitée peut affecter d’autres parties de la zone (visage, gorge, etc.).

Dès les premières douleurs, prenez en urgence un rendez-vous chez le dentiste.

Quels remboursements pour un mal de dents soigné par un chirurgien-dentiste ?

Tout dépendra su type de soins effectué par le médecin, spécialiste des dents.

  • La consultation chez le dentiste : la part de l’assurance Maladie est de 70 % sur la base du tarif de convention (23 euros pour un chirurgien-dentiste et un CD spécialisé en traitement orthopédie dentofaciale, 28 euros pour un médecin stomatologiste du secteur 1, honoraires libres pour le secteur 2) mais attention il peut y avoir des dépassements d’honoraires, selon le médecin.
  • Les soins dentaires : il en existe deux types, les soins conservateurs et les soins chirurgicaux. Ces soins sont pris en charge à hauteur de 70 % sur la base des tarifs conventionnels, s’ils figurent sur la liste des acter et prestations remboursables. Certains médecins pratiquent également les dépassements d’honoraires.

Source Ameli : les remboursements des soins dentaires

Source Ameli : les remboursements de soins dentaires pour les enfants

Du côté des remboursements de la part complémentaire, tout dépend de la garantie dentaire souscrite. La plupart des Français bénéficient d’une mutuelle entreprise obligatoire dont le panier minimum comporte une garantie dentaire dont les remboursement atteignent 125 % du tarif conventionnel.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES