Questions pratiques sur les mutuelles

Comprenez-vous les informations nutritionnelles ?

Publié par le , Mis à jour le 17/01/2020 à 14:16

Lisez bien les étiquettes nutritionnelles pour mieux manger !

Les valeurs nutritionnelles sont une mention obligatoire sur les produits pré-emballés. Mais savez-vous bien lire et comprendre ces informations ? Nous revenons sur cette question de santé publique dans notre dossier pour déchiffrer les étiquettes nutritionnelles de vos produits quotidiens.

Bien lire une étiquette de valeur nutritionnelle

Type de nutriments contenus dans le produit, apport calorique ou encore apport journalier… que signifie ces éléments sur un produit de consommation pré-emballé ?

1.       Qu’est-ce qu’une portion ?

Sur les étiquettes, on peut lire les valeurs nutritionnelles pour 100g, 200g ou par portion. Mais qu’est-ce qu’une portion ? Il s’agit de la quantité d’aliment correspondant aux valeurs nutritives indiquées sur le produit.

2.       Comprendre les lipides

Grossièrement, les lipides correspondent au gras dans l’aliment. Mais attention, il existe différents lipides, plus ou moins bons pour la santé :

  • Les acides gras saturés et acides gras trans : donnent du mauvais cholestérol
  • Les acides gras essentiels et acides gras insaturés : bons pour la santé

Il est donc important de rentrer dans le détail des lipides sur une étiquette de valeur nutritionnelle pour comprendre les aliments qui apporteront les bonnes et les mauvaises graisses.

3.       Comprendre les glucides

Grossièrement, les glucides correspondent aux « sucres ». Dans le détail, les glucides englobent les glucides, les fibres et les sucres (complexes et simples).

Globalement, on parle de bons glucides quand ils sont riches en fibres (qui ont tendance à réduire l’indice glycémique) ; les mauvais glucides ont un indice glycémique plus élevés (augmentation du taux de sucre rapide dans le sang.

4.       Comprendre les protéines

Il existe deux types de protéines :

  • protéines animales : viandes, poissons
  • protéines végétales : céréales, légumes (en plus faible quantité)

L’étiquetage Nutri-score, une nouvelle aide pour les consommateurs

Si vous n’avez pas le réflexe (ou le temps) de regarder les valeurs nutritionnelles d’un produit, un nouvel étiquetage peut vous aider. Il s’agit du Nutri-score. Ce système informe les consommateurs des qualités nutritionnelles des produits grâce à une notation qui va de « A à E » et d'un code couleurs allant du vert au rouge.
Le score est calculé en fonction de plusieurs critères :

  • Les nutriments
  • Les aliments à favoriser (protéines, fibres …)
  • Les aliments à limiter (sucre, sel, acide gras saturé…)

Mise en place depuis 2017, ce nouvel étiquetage a encore du mal à s’imposer dans les rayons de nos supermarchés car il n’est pas obligatoire. Certains industriels jouent le jeu mais d’autres rechignent encore à apposer ce marquage.

Pour éclairer les clients, des associations ont lancé en 2019 une pétition pour obliger l’UE à rendre obligatoire le Nutri-score. Pour elles, ce marquage permet de la meilleure lecture et une compréhension des valeurs nutritionnelles des produits : « 82% d’entre eux ne comprennent pas les tableaux de chiffres réglementaires européens figurant sur les emballages » explique à l’époque UFC Que-Choisir.

Les partisans du Nutri-score ont gagné une bataille en juillet de cette même année. Nestlé, premier groupe d’agroalimentaire mondial a donné son feu vert pour que ses produits arborent le système d’étiquetage.

Il s’agit d’un premier pas car Nestlé lance l’expérimentation seulement en Europe avec un calendrier incertain : « On va être très clair, ce n’est pas possible d’avoir des « A » partout par contre être le meilleur dans chaque catégorie, c’est l’objectif qu’on peut raisonnablement viser » avait déclaré Mark Schneider, le patron de la firme.

Yuka, l’application star pour évaluer ses achats

Vous avez peut-être déjà entendu parler de « Yuka » ? Si ce n’est pas le cas, sachez que cette application complétement gratuite a rendu accro de nombreux consommateurs.

Yuka qui veut indépendant vis-à-vis des industriels va décortiquer des produits alimentaires ou cosmétiques. Grâce à un code couleurs, vous savez si le produit que vous souhaitez acheter est bon pour votre santé. Pour cela, il suffit de scanner le code barre de l’emballage.

Ainsi, vous pourrez connaitre ses défauts (colories, sel, sucre…) mais aussi ses qualités (proportion des protéines, graisses saturées, sucre…) :

  • La qualité nutritionnelle
  • La présence d’additifs à risque
  • La dimension biologique en fonction ou non d’un label bio
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES