Questions pratiques sur les mutuelles

Forfait hospitalier : point sur les remboursements

Publié par le

Avec les interventions chirurgicales, les frais de séjour, les consultations hospitalières et tous les autres frais obligatoires, une hospitalisation engendre toujours des dépenses importantes. Pour tout séjour à l’hôpital ou dans un établissement de santé dépassant 24 heures, vous êtes obligé de payer une taxe journalière : il s’agit du « forfait hospitalier ». 

Qu’est-ce que le forfait hospitalier ?

Le forfait hospitalier correspond à votre participation pour les frais d’hébergement dans un établissement de santé. Cette taxe journalière est à la charge du patient, sauf si celui-ci souscrit une mutuelle santé hospitalisation. Le forfait hospitalier s’applique à tous les patients du moment que l’hospitalisation dépasse 24 heures, sauf dans les cas suivants :

  • pour un nouveau-né dans les 30 jours suivant sa naissance ;
  • pour une personne handicapée de moins de 20 ans installée dans une structure spéciale ;
  • pendant les 4 derniers mois de grossesse ;
  • lors de l’accouchement ou pendant les 12 jours suivants ;
  • à la suite d’un accident de travail ou d’une maladie professionnelle ;
  • lors d’une hospitalisation à domicile ;
  • pour un bénéficiaire de la CMU, d’une pension militaire ou de l’AME.

Forfait hospitalier : quel remboursement par l’Assurance maladie ?

La prise en charge à 100 % des frais d’hospitalisation par l’Assurance maladie s’applique uniquement dans certains cas et ne comprend aucunement le forfait hospitalier.

D’ailleurs, en cas d’hospitalisation dans une clinique privée non conventionnée, c’est au patient de régler la totalité des frais hospitaliers.

Forfait hospitalier : quel remboursement par les mutuelles ?

Non remboursé par la Sécurité sociale, le forfait hospitalier peut être pris en charge à condition de posséder la bonne mutuelle.

Comme une complémentaire santé a pour rôle de vous décharger en partie ou en totalité de vos frais de santé ou de vos frais d’hospitalisation, il est important de bien faire votre choix avant de contracter. En effet, les garanties diffèrent assez largement d’un contrat à l’autre.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES