Questions pratiques sur les mutuelles

L'assurance santé étudiante

Publié par le

Les jeunes au même titre que leurs aînés sont couverts par l’Assurance maladie et peuvent souscrire une mutuelle santé étudiante si besoin est ou au titre de la prévoyance. Les mutuelles étudiantes sont destinées aux étudiants de dix-huit à vingt-cinq ans et vous couvrent en fonction de vos besoins. En tant qu’étudiant, vous bénéficiez souvent de peu de moyens et votre budget est limité quand il est question de souscrire une complémentaire santé. Le tout est donc de trouver une mutuelle qui colle de très près à vos besoins en remboursement.

La Sécurité sociale

Tout d’abord, les étudiants de seize à vingt-huit ans doivent être enregistrés à la Sécurité Sociale. Cela se fait au moment de l’inscription dans un établissement. A savoir que vous pouvez souscrire gratuitement si vous êtes âgé entre seize et vingt-cinq ans. Puis, passé vingt ans, une cotisation de 198 euros est demandée. Il est à noter cependant que si vous travaillez pendant vos études (plus de 60 heures par mois ou plus de 120 heures par trimestre), cette inscription est inutile car vous appartenez au régime général de la Sécurité Sociale.

Les mutuelles régionales

Ensuite, vous pouvez souscrire auprès des mutuelles régionales telles que la SMECO, la MGEL, ou encore la MEP entre autres. La LMDE, elle, offre une couverture au niveau national. Si vous avez moins de vingt-cinq ans et que vous êtes à la charge de vos parents, la CPAM accorde une aide de 100 euros aux étudiants souscrivant une complémentaire santé. Il suffit de faire une demande d’aide et de répondre aux critères requis pour y avoir droit. La Couverture Maladie Universelle (CMU) prend également en charge vos frais médicaux, à condition d’être éligible. Il vous est possible de vérifier si vous y avez droit en vous rendant sur le site de la CMU.

La couverture

Lorsque vous souscrivez une mutuelle pour jeune, vous bénéficiez du remboursement des frais des généraliste et spécialiste, médicaments, optiques (incluant le matériel optique tel que les lunettes ou les lentilles de contact), dentaires, et vous serez aussi couverts pour les soins hospitaliers. Le niveau de remboursement dépend bien entendu de votre contrat.

Bien choisir votre complémentaire santé

Pour bien choisir sa complémentaire santé, il faut d’abord établir une liste de ses besoins. Par exemple, si vous avez des problèmes de vue mais de faibles besoins en termes de soins dentaires, il est préférable d’adapter votre contrat en fonction et de préférer l’optique au dentaire.

Ensuite, vous pouvez consulter un comparateur d’assurances pour vous aider à y voir plus clair. Nombreuses sont les offres proposées par les différentes compagnies d’assurance, les institutions de prévoyance et les mutuelles entre autres. On peut facilement s’y perdre. C’est là que les comparateurs d’assurance peuvent nous aider. Nous remplissons un formulaire pour mieux cibler nos besoins, le tri est fait et nous obtenons une liste d’offres de mutuelles et assurances correspondant le mieux à notre demande. Les comparateurs d’assurance nous permettent de gagner du temps tout en nous faisant faire des économies.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES