Questions pratiques sur les mutuelles

Les cures thermales : à quels remboursements s'attendre ?

Publié par le , Mis à jour le 10/10/2018 à 17:02

Quels remboursements pour une cure thermale ?

Les cures thermales sont tendances. Mais plus qu’être à la mode, elles permettent de soulager certaines pathologies et ont donc une visée curative. Pendant 18 jours, la médecine thermale offre une thérapie complémentaire et alternative. Une thérapie qui peut être prise en charge par les régimes nationaux d’Assurance maladie et la mutuelle santé. Mais alors, à quels remboursements s'attendre ?

Le remboursement de la cure thermale par la Sécu

Le thermalisme à une visée curative (et non préventive et relaxante comme la thalassothérapie) et s’apparente à un complément ou à une alternative des prescriptions médicamenteuses. C’est pourquoi ces thérapies sont prises en charge par les régimes nationaux d’Assurance maladie. Pour bénéficier d’un remboursement de la Sécurité sociale, la cure thermale doit être prescrite par un médecin pour une durée normale fixée à 18 jours. Elle doit également doit être motivée par l’une des affections ou pathologies figurant sur la liste des 12 orientations thérapeutiques prises en charge par l'Assurance Maladie :

  • Affections des muqueuses bucco-linguales ;
  • Affections digestives et maladies métaboliques ;
  • Affections psychosomatiques ;
  • Affections urinaires et maladies métaboliques ;
  • Dermatologie ;
  • Gynécologie ;
  • Maladies cardio-artérielles ;
  • Neurologie ;
  • Phlébologie ;
  • Rhumatologie ;
  • Troubles du développement chez l'enfant ;
  • Voies respiratoires.

 

cures-thermales-repos

 

D’autres conditions sont également à remplir :

  • L’établissement thermal doit être agréé et conventionné ;
  • Une seule cure thermale dans la même année pour une même affection ;

Une fois la cure prescrite par le généraliste, le patient et futur curiste devra effectuer une demande de prise en charge auprès de sa caisse d’assurance maladie. Deux documents seront alors à remplir : le questionnaire de prise en charge et la déclaration de ressources. Une fois ces documents reçus, la caisse d’assurance maladie lui délivrera un formulaire qui mentionnera l’orientation thérapeutique et la station désignée. Nommé « Prise en charge administrative de cure thermale et facturation », ce document comporte 2 ou 3 volets (« Honoraires médicaux », « Forfait thermal » et « Frais de transport et d'hébergement »).

En fonction de votre dossier, la Sécurité sociale prendra en charge une part des frais médicaux de votre cure thermale. Des frais qui concernent le forfait de surveillance médicale pris en charge à 70 % sur la base d’un tarif conventionné et du forfait thermal qui sera remboursé à 65 % sur la base d’un tarif conventionnel.  En plus, l’hébergement, les indemnités journalières et les frais de déplacement peuvent être aussi remboursés si les ressources des assurés au cours de l’année précédant l’année de la cure n’ont pas dépassé une certaine somme. Un plafond majoré de 50 % pour le conjoint et chaque personne à charge. Lorsque la cure est en relation avec une affection de longue durée (ALD), ces forfaits sont pris en charge à 100 %.

Le remboursement de la cure thermale par les mutuelles

Le remboursement opéré par les mutuelles pour la cure thermale varie avec les garanties souscrites. Certaines mutuelles proposent une prise en charge sous forme de forfait et d’autres favorisent les pourcentages de remboursement, la première option étant bien souvent la plus avantageuse.

Toutefois, pour que la cure thermale soit remboursée par votre mutuelle santé, vous devez consulter votre médecin traitant qui choisira la station thermale la plus adaptée au traitement de votre pathologie.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES