Questions pratiques sur les mutuelles

Obésité : comment l'éviter ? Comment s'en débarrasser ?

Publié par le

L’obésité constitue actuellement un véritable fléau pour les jeunes et moins jeunes. Caractérisée par un excès de poids, ce phénomène s’accompagne de soucis de santé mais aussi de problèmes psychologiques. Comment prévenir l’obésité ?

Qu'est-ce que l'obésité ?

Se définissant par une surcharge de poids et de graisses, l’obésité est le résultat d’une alimentation excessive ou de problèmes hormonaux.

Pour savoir si l’on en souffre, il est nécessaire de procéder au calcul de l’Indice de Masse Corporelle ou IMC. Pour obtenir cette valeur, il suffit de faire le rapport entre le poids (en kg) et le carré de la taille (en mètre) : IMC = Poids / Taille².

Entre 20 et 65 ans, cette valeur devrait être comprise entre 18,5 et 25. Sous 18,5, la personne est trop maigre. Entre 25 et 29,9, entre 30 et 34,9 et entre 35 et 39,9, on est respectivement en surpoids, en situation d’obésité modérée ou en situation d’obésité sévère. Si l’IMC est égal ou excède 40, l’obésité est dite massive ou morbide.

Et selon l’âge et le sexe du patient, l’obésité peut avoir plusieurs formes. L’obésité massive a souvent débuté dès l’enfance. L’obésité gynoïde touche essentiellement les femmes dont la graisse est concentrée sur le bas du corps. L’obésité androïde, concerne surtout les hommes dont la graisse se concentre au niveau du haut du corps (surtout le ventre). Dans certains cas, l’obésité est hybride et sévère. Dans tous les cas, l’accompagnement d’un médecin spécialisé est incontournable.

Obésité et maladies

L’obésité constitue une maladie à part entière. Dans le jargon, on parle de « maladie non infectieuse » qui fait des ravages et qui touche un nombre croissant de jeunes. Quel que soit l’âge, de nombreuses pathologies sont à redouter : l’hypertension artérielle, le diabète, les troubles cardiovasculaires, les maladies des articulations, les cancers et bien plus encore.

La prévention contre l'obésité

La meilleure des préventions est la perte de poids. Pour cela, inutile de se lancer dans un régime ultra-contraignant et super-restrictif. Il est nécessaire d’adopter définitivement un régime alimentaire sain et équilibré couplé avec la pratique assidue d’une activité physique.

Pour les personnes dont l’IMC dépasse 27, un traitement médicamenteux est envisageable. Celui-ci ne fait généralement pas l’objet d’un remboursement par l’assurance maladie mais il est possible de se renseigner auprès d’une bonne complémentaire santé.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES