Résultats de votre recherche

Résultats de votre recherche pour escroquerie sécurité sociale

Un rapport publié en 2011 sur le triste palmarès des fraudes à l'Assurance Maladie classait les infirmiers libéraux en deuxième position des fraudeurs. Une infirmière exerçant dans le Nord ne vient pas arranger la réputation de ses pairs : elle vient d’être appréhendée pour avoir détourné 1 millions d’euros des comptes - déjà vides – de la Sécurité Sociale.

172.163 euros ont été détournés par une infirmière dans les Yvelines. Les manœuvres auxquelles celle-ci se livrait ayant été découvertes, elle comparaîtra devant le tribunal de Versailles.

L'affaire juridique du Mediator prend une nouvelle tournure. Alors que le laboratoire Servier était assailli d'accusations comme « tromperie aggravée » et « homicide et blessures involontaires », il voit une nouvelle accusation, cette fois « escroquerie à l'Assurance Maladie et aux mutuelles ». Explications.

Nouvelle escroquerie à la Sécurité Sociale découverte. Deux dentistes marseillais sont soupçonnés d’avoir volontairement abîmé les dents de certains de leurs patients dans le but d’être remboursés par l’Assurance Maladie. Mais à avoir les dents longues, les dentistes se sont fait repérer par l’organisme social.

Nouveau rebondissement dans l'affaire des prothèses mammaires PIP : l’Assurance Maladie qui s'engage à prendre en charge les explantations des prothèses PIP défectueuses ou non, a déclaré à l'AFP qu'elle allait porter plainte, probablement contre X, pour « tromperie aggravée et escroquerie ».

La fraude à la Sécurité Sociale est un véritable fléau pour l'organisme qui prend de plus en plus de mesures pour lutter contre ce fâcheux phénomène. Pourtant, certains semblent penser passer entre les mailles du filet. C'est le cas pour un cabinet d'infirmiers libéraux, soupçonné d'escroquerie en bande organisée à Toulouse.

C'est une méthode utilisée depuis longtemps par les fraudeurs sur Internet : le hameçonnage, encore appelé phishing consiste à envoyer des mails frauduleux aux Internautes tout en utilisant l'image d'un autre site de confiance. C'est cette fois Ameli, le site de l’Assurance Maladie qui en a été victime, menaçant les données des assurés sociaux.

Selon la directrice générale des affaires extérieures de Servier, Me Lucy Vincent, il n'y aurait eu aucun impact sur les ventes des laboratoires Servier après le scandale du Mediator. La porte-parole du laboratoire a déclaré au magazine L'Usine Nouvelle que « l'entreprise [était] extrêmement solide ».

Fait plutôt insolite : l'assurance-maladie Strasbourg devient le théâtre d'une escroquerie de haut niveau. Un homme a été condamné à un an d'emprisonnement ferme avec mandat de dépôt, tout en étant obligé de rembourser la Sécurité sociale de la somme de l'escroquerie

76 059 euros. Tel est le montant qui est réclamé par l’Assurance maladie au docteur Ziani, urologue anciennement basé à Toulouse qui exerce désormais aux Emirats Arabes Unis.

Santé : le coût du Mediator

Publié le 05/05/2011

De nombreuses personnes ont été victimes du tristement célèbre Mediator, l'antidiabétique qui a coûté la vie de 500 à 2 000 personnes en France. Le traitement a coûté près de 1,2 milliards d'euros à la Sécurité Sociale. Servier va devoir assumer sa responsabilité, le laboratoire aurait largement de quoi faire.

Une femme dans la quarantaine, qui exerce le métier d'infirmière dans le Nord, a reconnu avoir effectué des actes d'escroquerie. Les Caisses d'assurance de Sécurité sociale ainsi qu'une mutuelle ont été les cibles de cette femme, et cela pendant quatre années environ.

Chaque année, les chiffres de la fraude à l'Assurance Maladie vont en grandissant. 156 millions d'euros, c'est le cumul des fraudes détectées en 2010. Le détail de ces fraudes vient d'être dévoilé dans un rapport...et le moins qu'on puisse dire, c'est que les résultats sont étonnants ! Voici le palmarès des fraudes à la Sécurité Sociale pour l'année 2010. Et les premiers fraudeurs ne sont pas les assurés...mais les professionnels de santé !

Alors que la Sécurité Sociale avait déjà demandé 225 millions d'euros aux laboratoires Servier pour compenser les pertes liées aux remboursements du Mediator (lire La Sécu réclame un dédommagement à Servier), c'est au tour de la Mutualité française de réclamer un cautionnement estimé à hauteur de 100 millions d'euros pour l'instant.

Un ORL d'origine belge situé en Charente vient d'être mis en examen pour escroquerie pour avoir détourné 286 000 euros grâce à la Carte vitale de ses patient, et ce en l'espace de 3 ans.

Alors que le gouvernement belge compte plus de prothèses PIP que prévu sur son territoire, il recommande aux porteuses de retirer les implants. Comme en France, la Sécurité Sociale prendra en charge sous conditions ces retraits. Une branche de l’organisme social vient de déposer une plainte contre X.

Après des mois et des mois de procédures, Jacques Servier le patron des laboratoires du même nom, distributeur du Mediator vient d'être mis en examen pour la première fois pour tromperie et escroquerie. Cinq sociétés du groupe ont également été inculpées pour les mêmes raisons.

Suite à la révélation du scandale sanitaire PIP, de nombreuses femmes porteuses de ces prothèses frauduleuses vont les faire retirer au fur et à mesure. Un problème : seules les femmes ayant subi un cancer du sein seront entièrement pris en charge par la Sécurité Sociale Les interventions esthétiques ne seront pas remboursées pour la réimplantation.

A Franconville (95), en début d'année 2009, la gérante d'un cabinet d'infirmières a détourné 203 600 euros entre 2005 et 2009 en « facturant des actes fictifs à l'Assurance maladie du Val d'Oise ».

Au Brésil, la nouvelle qui relate que plusieurs millions d’euros ont été détournés au sein des services santé en a ébahi plus d’un. En France, le phénomène de fraude existe également, mais à une échelle moindre.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES