Vaccination Voyage

Ce qu'il faut savoir sur la santé avant un voyage au Mexique

Publié par le , Mis à jour le 10/02/2017 à 15:50

Bien se renseigner sur la santé avant de partir au Mexique

Le Mexique situé au sud des Etats-Unis est caractérisé par son fort métissage culturel et sa fascinante identité héritée depuis de nombreux millénaires. De nombreuses civilisations ont laissé leur empreinte, depuis les Mayas aux colons d’Espagne sans oublier l’influence des Etats-Unis voisins. Un voyage sur place promet d’être des plus surprenants. Pour profiter des nombreuses richesses du Mexique, il est important de bien se renseigner sur la santé avant de partir.

Les risques de santé à connaître

Avant tout, il est important d’adopter une hygiène alimentaire stricte, notamment pour éviter le choléra (bien que le risque soit très bas voire nul), l’hépatite A, la typhoïde ou encore les parasitoses. Il faut notamment éviter l’eau du robinet. Il faut aussi éviter les produits laitiers non pasteurisés pour se prémunir de la brucellose.

En cas de voyage entre le mois de décembre et le mois de mai, il faut s’attendre une forte pollution de l’air. Il est parfois possible que certaines plages et même l’eau de mer soient polluées. Au Mexique, il faut se méfier des maladies vectorielles. Des précautions doivent impérativement être prises notamment contre les moustiques et autres mouches piquantes afin de se protéger des pathologies comme le paludisme, la dengue ou encore la leishmaniose.

Les vaccins à prévoir

En vue d’un séjour au Mexique, il n’y a pas de vaccin obligatoire à prévoir. Comme c’est le cas pour tout voyage hors de la France, vous devez vérifier que votre carnet de vaccination est à jour. Ensuite, vous devez prévoir des vaccins spécifiques contre l’hépatite A, la typhoïde, la grippe, la rage et le ROR.

Les recours sanitaires

Les infrastructures sanitaires sont plutôt de bonne qualité au Mexique. Vous pouvez vous renseigner auprès de l’ambassade pour obtenir la liste des établissements et des praticiens recommandés. Les frais sont néanmoins élevés et le règlement doit se faire à l’avance. Enfin, il est recommandé de souscrire une assurance assistance internationale et une assurance rapatriement sanitaire.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

GUIDE DES MUTUELLES